Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Solange :"les copains de la cocarde"

Le 8 de St . Laurent 2016

4 Avril 2016 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme, #VTT, #la petite reine

Le 8 de St . Laurent 2016

Ouf !!! le soulagement , il fait beau pour la sortie FFCT du club . 103 inscrits venant de tout le Médoc , de Bassens , St Médard , etc...

Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES
Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES

Ils arrivent : tranquilles ; ils papotent : tranquilles et s' inscrivent : tranquilles : LES CYCLISTES

Allez !!! A 13h30 , le départ est donné pour 38/68/88 km . Françoise , Odile et moi Solange nous choisissons d'emblée 88 km . Les costauds nous doublent dés la sortie de la ville .

A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?
A tout à l' heure ?

A tout à l' heure ?

Les voilà partis à bonne allure sur Benon .

Bon , celà ne sert à rien de pédaler trop vite , nous vous rattraperons
Bon , celà ne sert à rien de pédaler trop vite , nous vous rattraperons

Bon , celà ne sert à rien de pédaler trop vite , nous vous rattraperons

Le ménage dans les groupes est fait . Le 2ème peloton se compose de 30 cyclistes environ et nous resterons ainsi jusqu'au ravito . Maïté ? Danièle et Françoise L. rouleront avec un grand "petit" groupe ( n'est ce pas J. Pierre ?).

Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu
Nous rencontrons Bassens en bleu

Nous rencontrons Bassens en bleu

Nous abordons le virage de Benon Via Listrac et qui voyons nous arriver en face ? Nos " rouleurs " . Partis tout droit . Hé non , messieurs , c'est le retour !!! Pourtant vous avez étudié le parcours avant de partir

Voyons , voyons!!!!

Voyons , voyons!!!!

Ils nous redoublent  . Je dois vous dire que maitenant , on ne les reverra plus .Quoique ?
Ils nous redoublent  . Je dois vous dire que maitenant , on ne les reverra plus .Quoique ?
Ils nous redoublent  . Je dois vous dire que maitenant , on ne les reverra plus .Quoique ?
Ils nous redoublent  . Je dois vous dire que maitenant , on ne les reverra plus .Quoique ?
Ils nous redoublent  . Je dois vous dire que maitenant , on ne les reverra plus .Quoique ?
Ils nous redoublent  . Je dois vous dire que maitenant , on ne les reverra plus .Quoique ?

Ils nous redoublent . Je dois vous dire que maitenant , on ne les reverra plus .Quoique ?

Nous sommes donc une trentaine dans notre groupe , menés à la fois par Robert , Christian et je ne sais plus qui , car bien abritée dans les roues , je me fonds dans la masse . Ca roule dur malgré tout . Un gars devant moi ( son compteur en panne ) demande à combien on crapahute : 29/30 km/h et parfois 37/38 km/h . Les kilomètres défilent sur ce rythme soutenu et je me demande bien si je vais tenir . Mais oui ! je suis bien . Listrac , Moulis , Donissan sont vite avalés .

Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016
Le 8 de St . Laurent 2016

Juste avant Cussac , nous apercevons un cycliste dans un abri bus . C'est Arnaud (du premier groupe )qui répare , assis , son pneu . Il a fini et ne tardera pas à nous rejoindre . Il restera avec nous . Plus loin , c'est Benoit sur l'accotement avec 2 collègues qui réparent ( eux aussi du 1er groupe ) ..La tête commence t elle à s'effilocher ?. C'est vrai que si tu pars avec eux , tu t'attends soit à suivre , soit à finir tout seul . Tu fonces et si tu lâches , t' es cuit . Un cycliste me demande si ils roulent toujours comme celà . Mais oui !!! C'est la passion du vélo . C'est bien , du moment que chacun reste prudent .

Coucou ! à tout à l'heure
Coucou ! à tout à l'heure
Coucou ! à tout à l'heure
Coucou ! à tout à l'heure

Coucou ! à tout à l'heure

Eux aussi nous rejoignent , mais filent comme si ils avaient le feu aux fesses . Veulent ils rallier les autres ? Ceux de devant font des pointes à 45km/h . En attendant ce sont des " speedy gonzales "qui nous doublent .

Après 40 km de randonnée le ravito s'approche . Les sens s'émoustillent avec l'approche" du panneau St Laurent" car c'est la course en avant pour le sprint devant celui ci . Je suis au milieu du peloton et certains me doublent " tranquilles " l'air de rien . Chacun se tient sur ses gardes . Je vois Françoise aller de l'avant . Je prends mon élan , je la dépasse et lui dit " Allez suis moi ". Je rigole car je sais que l'on ira pas loin . Je passe en tête et là c'est l' hallali . Pas de femmes en tête . Pire qu'une envolée de moineaux . Ca déboule de partout : à gauche , à droite . Robert qui me lance " reste sur ta trajectoire " et il passe comme un V1 .Il finit 3ème .Ca m'apprendra à lancer le lièvre . Et nous voici au ravito .

Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!
Le ravito et la troupe prête à repartir  GO !!!

Le ravito et la troupe prête à repartir GO !!!

Après nous être restaurés , nous repartons . Nous avons décidé Françoise , Odile et moi même de baisser le train car les côtes nous attendent . Malgré tout , c'est le groupe entier qui repart . Déjà , au Fournas j'ai des doutes car le rythme est élevé . J Marie qui reprend juste le vélo décide de faire demi tour . Avant la côte de " la plaine des sports " Odile lâche . Je décide de l'attendre , puis Françoise , Carlos , Arnaud , Daniel et un gars de Pauillac font route avec nous . A Mousset , certains du groupe devant nous vont tout droit sur le 68km . Les autres et nous même biffurquons vers le château Lafite Rothschild puis vers le château Côs d' Estournel et sa côte. Alain qui est parti plutôt du ravito avec quelques cyclistes se retrouve à Mousset tout seul sur les 88 km , car ses copains décident d'écourter et de filer sur Pauillac . Sacré Alain , renseigne toi avant de partir en voyage .

Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!
Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!

Le groupe devant n'est pas loin , mais boff !!

Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .
Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .
Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .
Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .
Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .
Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .
Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .

Nous longeons le fleuve avec ses " carrelets " et le vent de côté qui ne peut s'empêcher de nous accompagner .

A ce moment là , nous avons le vent dans le dos , mais qu'à celà ne tienne je n'arrive pas en tête pour celà en haut de Côs , mais je ne suis pas la dernière . Odile décide de faire demi-tour avant St Corbian . La côte du château d'eau et de la Galupeyre sont montées avec force . Puis nous suivons l'embouchure de la Gironde avec vent de côté . Tiens , nous l'avions oublié celui là !!!.Nous sommes à deux doigts de rejoindre les cyclistes devant nous , mais c'est impossible . Le vent venant du fleuve , je m'abrite à droite , mais voilà que l'écart se resserre et hop !! sur l'accotement . Je manque tomber ,mais le fait de pratiquer le VTT , je redresse et hop !! sur la route . Puis côte des pompiers à Pauillac et celle d'Artigues et je commence à faiblir . La route Le Fournas à St Laurent s'est faite au pas de charge . Nous rencontrons à sens inverse nos " rouleurs " qui repartent chez eux . A 1km de l'arrivée , les cuisses ne veulent plus rien savoir , je lâche . Tant pis !!!

Pôt de l'amitié à l'arrivée . Trop bon les biscuits  au chocolat

Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié
Le pôt de l'amitié

Le pôt de l'amitié

Sur ces entrefaites , notre président , tout sourire , est arrivé tout bronzer de ses vacances . Cool !! il a raison .
Sur ces entrefaites , notre président , tout sourire , est arrivé tout bronzer de ses vacances . Cool !! il a raison .

Sur ces entrefaites , notre président , tout sourire , est arrivé tout bronzer de ses vacances . Cool !! il a raison .

Durant le pôt de l'amitiè , j'ai appris que des cyclistes du club se sont fait agresser sur le parcours . En effet , une voiture a doublé ce groupe à quelques centimètres d'eux . Un jeune est passé entre la vitre , et a donné de grands coups de main sur le derrière des casques . A moitiè estourbis et casque sur les yeux , ceux ci ont été choqués . J'espère de tout coeur que l'auteur de ces incivilités a eu la main cassée . Point !!!

Je pense que tout le monde a passé une bonne aprés midi . J'ai bien aimé .

Samedi prochain ----> côtes du Médoc à Lesparre

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

annie 06/04/2016 18:03

Super reportage ici ont fait de tres beau parcours vallonnées avec aussi pas mal de cols bises a bientôt Solange sur les routes

Marc 05/04/2016 17:03

Une belle randonnée ! Les conditions météo étaient optimales, cependant on note que la plupart des participants portent encore les manches longues et certains sont habillés comme en hiver. On attend réellement le Printemps et sa douceur. Belles photos. Dommage qu'il y ait encore des "abrutis" qui essaient de gâcher la fête. En général ce sont des lâches qui n'ont jamais le courage d'assumer leurs "saloperies" et qui se défilent en mettant de la distance avec les cyclistes dont ils mettent quand même la vie en danger. Nous avons cela aussi dans notre Région et ça a tendance à revenir régulièrement au cours de nos sorties.

les copains de la cocarde 05/04/2016 17:40

Je suis d'accord avec vous , ce sont des nuls!!