Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Solange :"les copains de la cocarde"

Nérac : 14 ème rando d ' Albret

23 Juin 2014 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme

Avec Robert , nous décidons le 22 juin de participer à la rando de Nérac .

 La veille au soir , une chaleur accablante tombe sur la ville . Nous appréhendons le lendemain car avec une telle température , les efforts vont se multiplier .

Dimanche 7 heures : Un orage a éclaté dans la nuit et l'air est plus respirable . Tant mieux .

Le départ est donné à 8 h . Nous serons environ 127 participants . Beaucoup sont partis faire "Pouillon -Iraty .Trois parcours au choix : 40/60/et 72 km .Beaucoup de clubs alentours sont présent .: Lectoure , Auch , Agen , St Esprit  etc.. etc .nérac 001nérac 002 Ils sont tous surpris de voir des Médocains . Un gars m'a même demandé la permission de prendre en photo le dos du maillot  de St Laurent . Bref apès les inscriptions , nous partons avec les cyclos de Lectoure . Ils sont 13 . Dés le départ , le ton est donné . Les dénivelés nous cueillent dés les premiers kilomètres . Le groupe se scinde en 2 . Robert , part avec les premiers .J'accroche les roues un petit moment , mais la côte de 2 km et la chaleur  me forcent à ralentir car je ne veux pas m'asphyxier dés le début . Je regarde derrière moi , mais ne voyant personne arriver , je décide de partir toute seule à mon rythme .Le fléchage est parfait . Un léger vent frais se lève et nous balaye le visage . Le paysage est magnifique . Nous allons de collines en collines , et tout en haut , le regard se perd au fin fond du Lot et Garonne .nérac 003 Nous prenons des petites routes qui nous font traverser pleins de petits villages pittoresques . Je roule d'un bon train et je prends les dénivelés avec philosophie . Il y en a tellement que je n'y fais plus attention .Certains affichent 5 et 7 % . Des groupes me doublent , mais je ne cherche pas à les suivre . Je les ai en ligne de mire , pas loin . J'apprécie le fait de rouler seule sur un parcours vallonné . La campagne est belle . De nombreux champs de blés aux épis dorés se balancent doucement , au gré du vent . Des immenses étendues de plantations de melons , de maïs , de vignes , de tournesol que nous apercevons au loin  , forment une mosaïque multicolore . Tous , à l'arrivée, vanteront la beauté du parcours .

 A Francescas , le premier ravito  : sandwich aux rillettes , à la ventrèche  , chocolat , pruneaux , abricots ....... boissons sont à notre disposition .nérac 004nérac 005 La Médocaine est bien accueillie et tous me donne des nouvelles de Robert qui est toujours avec son groupe . Tant mieux car j'avais peur qu'il  m'attende et se prive de rouler à son allure . Je suis bien en jambes et décide de faire les 72 km . Je ne m'attarde pas au ravito et je pars avant les groupes . On m'avertit que ce sera dur , mais , bon , 10 km en plus , je peux les faire . Il n'est pas tard . Après Charrin la route est tout en faux plat montant  et le site moins joli mais celà ne dure pas .Nous voilà repartis sur nos grandes montées avec des paysages à pertes de vues . nérac 007Les groupes me redoublent peu à peu en plaisantant . Je les retrouve au 2ème ravito à Fréchou. nérac 008Là , j'aperçois un autre médocain : c'est Maurice de Parempuyre . Il reste 9 km . Des petits "rampillons"  nous rappelent à l'ordre avant l'arrivée .

Après la douche , nous rejoignons nos compagnons de route pour un apéritif bien mérité , suivi des discours super " bon enfant " du président du club ainsi que celui du Codep 47 et d'autres personnes . Des coupes sont remises et nous raté celle du club le plus éloigné car Biarritz était là , avec 20 km de plus . Sur cette très bonne ambiance , nous sommes passés à table sous les tilleuls et cèdres du stade . Après le repas , un convive est parti chercher son saxo et nous a joué de nombreux morceaux de musique . Très bon moment .

Journée exellente et nous espérons bien revenir dans deux ans .

Lire la suite

La fête de l'agneau : Pauillac 2014

11 Juin 2014 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #la petite reine

Pour les fêtes de Pentequôte , Pauillac  organise un grand week-end . Fête foraine , vide greniers géant , régates , transhumance de brebis avec les chiens du troupeau , chevaux , grillades , dégustations etc etc .

Une randonnée pédestre et cyclo sont au programme .PA 003PA 001

Le club de la cocarde cyclo est présent avec une vingtaine de cyclistes . Après l'inscription à 9 h , Angel prend "les choses en main" et devient notre guidePA 005PA 007PA 009 .PA 002 PA 003Dés le départ le rythme est soutenu . ""Oh ! Angel , ne t'en fait pas , nous ne te doublerons pas ."" Je sais bien , qu'après les dénivelés d'Espagne et de l'Ariège , les muscles sont affutés , mais quand même !! Maïté restera avec Nadine qui n'est habituée à ce rythme . Bages, Artigues , St Sauveur , Cissac , Vertheuil sont vite avalés , notre guide toujours en tête . Alain a crevé et rentrera seul .Après l'abbaye , les chemins sont moins bons jusqu'à St Germain D'Esteuil et nous faisons attention . Au milieu des vignes , le moulin de Blaignan nous fait un petit coucou bienveillant ( cette nuit , il sera balayé par un mur de grêle qui anéantira la vigne tout autour ). Les plus téméraires et plus forts , qui discutent à l'arrière tranquilles , optent pour 88 km et nous quittent à Civrac . Merci Angel de nous avoir emmené jusqu'à la croisée des chemins . Tu vas pouvoir rouler vite et perdre ton compteur . Jean Marc crève et repos le temps de la réparation.PA 017

Le reste de la troupe se cantonne à 60 km . Nous attendons Maïté et Nadine un petit moment , le temps de se ravitailler , mais ne voyant personne à l'horizon , nous repartons . Nous sommes 9  dont un cycliste de Pauillac .PA 019 Direction St Christoly , St. Yzans ,puis bien sûr la côte de la Maréchale . Françoise et Nicole , en bonnes copines me doublent ,mais je ne finis pas la dernière car celui de Pauillac est derrière moi . Ouf !! l'honneur est sauf .Nous rattrapons Claude , qui a pris un raccourci et restera avec nous . Le reste du trajet , le long de la Gironde , se fait au pas de charge . Carlos ,Jean Pierre , Gérard , Robert , se charge de mener la cadence . Françoise , Nicole , Jacques , notre pauillaquais et moi même , nous suivons à la force des mollets . Carlos lance une dernière attaque qui laisse Nicole sur le carreau . Je l'attend , mais elle a ralenti pour repartir chez elle . De toute façon , nous sommes arrivés et nous traversons les quais et son vide grenier immense . Beaucoup de monde , et la transhumance va commencer . Nous nous rendons directement au stand où des boissons nous sont offertes . Beaucoup mangent sur place . L' odeur des grillades nous fait saliver .

La chaleur orageuse commence à nous oppresser  , mais PA 023nous avons tous passer une exellente matinée .

Lire la suite

Les Pyrénées Ariégeoises en vélos .

7 Juin 2014 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme

Le club cyclo de la cocarde se trouve en Espagne à Cambrils pour effectuer le voyage annuel . Tous reviennent enchanter de leur séjour . Randonnées à vélo , balades et bonne chère sont au programme .

Maïté et Gérard , eux , sont partis à Agen : la sortie du Codep .

 

Nous , nous partons en Ariège.

Le camping du parc de Paletés de Saint Girons nous accueille au coeur des montagnes.Ariège 2014 222 Annie n' a pas pu avoir ses congés et c'est à quatre : Jean Marie , Daniel , Robert et moi que nous investissons l'espace qui nous est dédié . Les deux premiers dans un mobil home et nous en camping car . Les courses faites nous choisisons le parcours du lendemain .

 

Dimanche 25 mai :

Le COL DU PORTET D'ASPET et le COL DE LARRIEU  96 km --->dénivelé :1488 m

  Départ 8h15 . Nous avons le temps de nous échauffer car la route est assez facile jusqu'à Audressein . Les dénivelés commencent vraiment à Augistrou . Daniel et Robert en tête suivi de Jean marie . Moi, je monte à mon allure et tout va bien . Nous recherchons un bar pour un petit café .Ariège 2014 015 Le village du Portet d'Aspet  nous tend les bras . Ariège 2014 015Ensuite la montée se précise . Devant moi , ces messieurs sont en point de mire et je les laisse partir . Je ménage mes forces , je prends mon rythme et à ma grande surprise je monte sans trop d' efforts et sans m'arrêter . 

Ariège 2014 017 Ariège 2014 016La descente s'annonce difficile . Nous sommes avertis par un panneau (17%).ARIEGE 2014 035 Ici serpentent des petites routes nerveuses , au milieu des forêts et des ravins . Elles sont étroites , sinueuses , fortement pentues et tellement longues qu'elles sont décourageantes . Les freins sont sollicités sans arrêt . La descente est comme une aspiration . Nous faisons halte sur la stèle de marbre blanc dédié à Fabien Casartelli ( coureur italien qui s'est tué à cet endroit , lors du tour de france ). ARIEGE 2014 036Elle est en pleine descente . Plus loin une plaque à son nom sur la rambarde est scellée . Ariège 2014 018Mes collègues repartent sans difficulté mais moi, avec cette pente abrupte s'ouvrant devant mes yeux , j'ai du mal à me lancer . Une voiture s'arrête à ma hauteur et me demande si tout va bien . Mais bien sûr , madame . Menteuse !!. Bon allez respire un bon coup et lance toi . Plus facile à dire qu'à faire , mais je me raisonne et repars . Ouf !! En fait j'ai eu peur que ma chaussure ne clique pas sur la pédale et de me vautrer sur le goudron . Pendant ce temps , les copains ont du faire du chemin . En effet , ils m'attendent plus loin . Le reste de la descente se passe  bien . Nous pensons déjeuner à Aspet , mais il n'est que 11h30 et pas de service avant midi . Nous poursuivons donc notre chemin direction le col de Larrieu . Il n'est pas très haut : 704 m Ariège 2014 022mais qu'il est dur !!!. Il faut tirer sur les mollets . Nous sommes sur du 9 et 11% par endroit , alors que nous pensions le monter "les doigts dans le nez" . Perdu!!. Le paysage est changeant . Nous apercevons , au loin , de vastes plaines à perte de vue . Magnifique . A Castelbiague nous montons sur Montgaillard . Erreur . Nous décidons de bifurquer sur His . Pour l'occasion nous prenons des routes de campagne qui s'avèrent  pentues , boueuses , traversant des fermes . Et bien , pour un raccourci , je vous félicite les gars . La faim commence par nous titiller et nous aimerions bien atterrir quelque part .. His  enfin , et son resto au détour d'un virage . A l' attaque !!! Les vélos sont posés illico- presto . Ouf ,enfin assis avec un bon petit repas dans les assiettes . Il nous reste une vingtaine de km pour le retour et nous les abordons avec le moral . Le lendemain Jean Marie s'apercevra qu'il a oublié son imper au resto . Pour l'instant , nous suivons la rivière pratiquement jusqu'à l'arrivée . La cité de Saint Lisier se dresse sur un promontoire . En arrivant à Saint Girons nous apprenons qu'une course cycliste passe par la ville et que l'arrivée est prévue dans celle ci . C'est la "ronde de l' Isard"  réservée aux amateurs en passe de devenir professionnel. Nous y assistons . C'est vrai que le rythme n'est pas du tout le nôtre .Ariège 2014 045

Puis direction les Paletés  où une pente de 11et 12 % nous attend tous les jours pour accéder au camping .

Très belle journée , pas trop chaude et surtout pas trop de circulation sur les circuits .

 

 

Lundi 23 juin

Orage et grosse pluie toute la journée . Nous optons pour une virée à Andorre , au Pas de la Case . Un froid de canard , de la neige qui tombe sera notre lot dans cette ville. Quelques achats plus tard , nous repartons .

 

Mardi 24 juin

Col de RILLE , de LA CROUZETTE , du PORTEL , de PEGUERE , du SARAILLE : dénivelé --->1610 m et 85 km

 

Départ 8 h et direction Rimont où nous prenons un petit café .

Nous nous engageons sur la D188 mais nous loupons la route du col car un camion nous cache les panneaux . Après une belle descente ,nous repartons en sens inverse et à nous la montée . Ariège 2014 032Le col de RAriège 2014 071ille monte régulièrement .Ariège 2014 071Il fait chaud et je m'arrête pour baisser les jambières et les manchettes . Les dénivelés sont raides parfois mais chacun gère son effort à sa manière . Apès la descente nous nous ravitaillons en vue du col de La Crouzette .

Le début de l'ascension du col est difficile . Au détour d'un virage un troupeau de moutons est allongé sur l' asphalte . Cool !! Il a fallu les déranger pour passer Ariège 2014 078. La route est étroite et je bats celle ci car sur du 11 et 12% je ne vais pas vite . Une voiture m'oblige à descendre et je ne veux pas faire d'écart et la toucher car le ravin sur ma droite n'attend que mAriège 2014 078a venue . Je ne lui donnerai pas ce plaisir .J'ai l' impression de ne jamais voir le sommet .C'est dur . Ce col est rude et sauvage J'aperçois Robert au détour d'un virage . Il n'est pas très loin . Daniel grimpe sans difficulté et Jean Marie en force . Je commence à vraiment fatiguer mais le col est enfin là avec sa vue imprenable sur les pointes enneigées des Pyrénées . Ariège 2014 079Ariège 2014 082C'est un régal. C'est magnifique. Une question se pose . Descendons nous sur Biert ou allons nous au sommet de PORTEL . Je me doute bien qu'ils veulent se diriger vers le col et bien que je ne suis pas très en jambe en ce moment précis , je suis d'accord pour tenter le coup . On verra bien . Les premiers km sont agréables et le paysage est grandiose ARIEGE 2014 041. J'en profite . Par contre la fin est interminable . La route est large , belle mais quelle montée . je suis dans les choux , mais je monte vaille que vaille . Heureusement , j'ai remonté les jambières car sur les hauteurs la neige est sur le bord de la route et malgré l'effort le froid se fait ressentir . Les derniers mètres se font à l'arrache .Ariège 2014 084 Mes lascars se sont habillés en prévision de la descente .Ariège 2014 087 Il fait vraiment frisquet . Me voilà au sommet de Portel lessivée . Après un petit repos et deux barres , nous entamons la descente frigorifiés .Au col de Péguère , nous faisons une halte avant d'entreprendre la pente qui nous attend sur 3,400 km à 18 % .C'est parti pour une folle descente . Je les laisse partir devant pour pouvoir anticiper . Les mains collées aux freins , je dévale comme une funambule cette route en lacets aux virages pire que des épingles à cheveux . Devant moi Jean Marie se crispe aussi sur ses cocottes . Je prie pour que les patins tiennent le choc . J'ai mal aux pouces . Un gars est entrain de monter , collé à la route . Je rouspète tout haut , car c'est dangereux . Pas le temps de regarder qoique ce soit . La route, la route, la route et la route . Mince alors !!! Il faut être fou ..Au col de Caougnous lorsque c'est terminé , je vérifie mes freins . OK , il en reste . Heureusement car il nous reste le col du Sarraillé à gravir .

A Massat nous nous restaurons avec une bonne poule au pôt . La salle n'est pas chauffée et nous avons toujours aussi froid .

Nous entamons le col de Sarraillé pas très en forme .Daniel accuse le coup , Jean Marie part fort avec Robert . Le départ est tranquille .Nous traversons des hameaux et l'étroitesse des routes nous obligent à faire attention . Ariège 2014 099Ce n'est pas un col difficile ( entre 3 et7 % ) mais après nos efforts du matin , il nous parait dur .Jean Marie et Daniel ont fini le vélo à la main . Je me suis arrêtée 2 fois pour reprendre mon souffle . Robert l'a monté tranquille . Du coup , je suis arrivée en même temps . Le col est au milieu de la forêt et de croisement de chemins de terre . La descente est agréable et le passage des granges de Cominac pittoresque . Au retour nous suivons les gorges de Ribaouto du côté droit . Nous n'avons pas vu que c'est interdit au vélo sans feux car il ya des tunnels sans lumière . Et nous voilà parti . Le 1er tunnel nous a surpris , mais heureusement il n'est pas long et nous apercevons la lueur de la sortie . Dans le 2ième, les voitures nous ont éclairé . On s'est attrapé un savon , mais ils ont raison . On ne nous y reprendra pas .

Fin d'une journée riche en aventure , mais fatigués .

 

 

Mercredi 25 juin

Col de la CORE  : dénivelé 1198 m --> 65 km

 

Après notre dure journée de la veille , nous optons pour une petite randonnée .

Départ  9 heures et direction un joli petit village SEIX .Ariège 2014 113 Tout au long du parcours , nous longeons le Salat ( une rivière fort abondanteARIEGE 2014 031 , alimentée par la fonte des neiges) .Malgré nos jambes douloureuses , nous roulons allègrement . A Seix , le petit café et les croissants sont  de rigueur . Celà donne un petit coup de fouet . Le col démarre direct du village .Ariège 2014 115 A nous d'avaler les 13,800 km de montée .Daniel part devant et nous ne le reverrons qu'au sommet . Robert et Jean Marie se font " la pige" un moment mais un problème de pignons sur le vélo de J.M vient perturber l'équilibre de l'attaque . Chacun à leur tour , ils prennent la tête. Ne pouvant passer ses vitesses correctement J.M lâche et s'arrête plusieurs fois . C'est ainsi que je le rattrape . Les premiers kilomètres sont à 5/7% , sauf au niveau des villages qui sont plus plats . Puis la côte se fait plus rude .Ariège 2014 116 L'ascencion commence vraiment à Bordes-sur-Lez et les derniers km sont plus pentus et les virages en épingles à cheveux au dessus de la vallée , nous laissent entrevoir un panorama superbe . Toujours très peu de circulation .. A 2 km du sommet , je n'en peux plus . A 600 m Daniel vient me rejoindre car il a froid (il ya un moment qu'il nous attend ) . Enfin le col Ariège 2014 124. Il y règne un froid "de canard" , et un petit vent vient nous cingler . Nous nous couvrons pour amorcer la descente .Nous admirons une dernière fois le paysage et nous nous laissons glisser le long du chemin sinueux dans la vallée de Bethmale . Nous faisons halte au lac de Bethmale . Jean Marie est transi de froid .Ariège 2014 129 Le lac est perdu dans un décor de forêts et nous sommes sous le charme de sa couleur vert-bleu transparente .Magnifique . Des pêcheurs y pêchent la truite saumonée . Nous reprenons la route vers Audressein :: lieu de notre resto . Le chemin n'est pas en bon état . Treize heures et nous sommes attablés prés d'une cheminée . Sympa. Le retour tout en descente douce est plaisant . Jean Marie et Robert ont tout les deux des problèmes de plateaux  . Après une bonne douche , direction St Girons chez un vélociste . En face la gare , un gars super , avec un humour super , qui nous a fait bien rire . Très pro , n'empêche !!. Le summun de l'histoire c'est que Daniel a craqué pour un vélo et a passé commande . " Merci , les gars d'avoir eu des problèmes " . Voyez , le coup de foudre existe , même pour des bécanes qui vont vous faire souffrir sur la route .

Avant de rentrer , un petit tour à la foire de St. Girons s'est imposé .

Fin de notre expédition du jour.

 

Jeudi 26 juin

Repos car les corps sont fatigués et la pluie ne cesse de tomber . Ariège 2014 133

Ce sera la visite de Saint Lisier : une ville forteresse au pied des montagnes de Couzeran . Nous visiterons la cathédrale et le cloître romain .Ariège 2014 150 Nous déambulerons au Palais des Evêques . Puis un petit tour dans la ville pittoresque . Nous irons à His récupérer l'imper de J.M qui entre temps a soit disant été volé  . Sérieuse la maison !!. A éviter .

 

 

 

 

 

Vendredi 27 juin

Nous avions décidé de monter le col d' AGNES mais des pluies diluviennes s'abattent sur la région .

Nous y allons en voiture . Très beau col avec de beaux paysages ,de belles fleurs partout . Ariège 2014 169

Beaucoup de brouillard au sommet et dans la descenteAriège 2014 197 . Ce col nous laisse sur la faim car il nous plait . Il manque à notre palmarès et nous aurions fini en beauté . Aulus les Bains est notre lieu de repas puis nous entamons le col de la trappe pour finir à Seix puis St Girons . 

Nous finirons la journée par une mémorable partie de pétanques sur un sol pentu .

 

Le lendemain : fin d'une semaine pleine d'efforts et de bons souvenirs dont les photos sont dans l'album à gauche

 

 

 

Ariège 2014 115

Lire la suite

Sortie du S A M 2014 : un tour en médoc

2 Juin 2014 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme la petite reine

Ariège 2014 243

Ariège 2014 239

Dimanche 1er juin Ariège 2014 236

La journée commence par un beau soleil et à 8 h les différents clubs du Médoc sont présents pour cette randonnée de 38/60/88 km .Nous sommes une dizaine de la cocarde . Départ groupé , direction la gare de Lesparre en raison de la fête de St. Trélody Ariège 2014 237Ariège 2014 235  

Nous sommes nombreux  à choisir le parcours le plus long .

Le train est soutenu jusqu'à Corbian , puis direction Jau Dignac Loirac .  Je me mets dans les roues , bien protègée et je file avec le premier groupe à 34/35/km/h . Je ne sais pas si je tiendrais longtemps mais je me fixe un objectif : St Christoly . Ma foi , je suis bien en jambe et je continue. Ariège 2014 230Après St. Ysans , les plus costauds doublent la file de tête en vue de la côte de la Maréchale et là , je sais que je ne fais pas le poids car j'arrive la dernière  . Inévitable ( je ne sais pas monter les dénivelés en force ). Nous sommes 4 à avoir lâché .  Deux feront le 60 km et bifurqueront à St. Seurin . Le troisième est devant moi et malgré mes 30km/h , je n'arrive pas à le rattraper . Tant pis . Je l'ai en point de mire , mais c'est tout . Je décide de raccourcir avant Pauillac en passant par les vignes . Je rallie le pont d' Artigues et j' aperçois mon cycliste qui arrive au même instant . Chouette ! Mais non , il ne m'a pas vu , et avec cette côte d' Artigues qui me scie les jambes j'ai du mal à revenir vers lui . Je râle . Le vent s'invite maintenant . Enfin , je rejoins mon speedy Gonzalès de Bourges et nous roulerons ensemble jusqu'à Artiguillon . Lui partira sur St Germain et moi tout droit via Lesparre .

Entre temps , notre groupe file d'un bon train entre St Estèphe et Pauillac ( environ 47 km/h ) . Robert a lâché et a pris la direction de Marbuzet . Daniel et Jean Marie eux ont déclaré forfait à Pauillac et continueront à deux . Malgré le vent le rythme reste soutenu , mais à Guibaud , il ya un lâché de cyclistes ainsi qu'à la côte de Castéra . Les plus forts ne seront que 7 à l'arrivée .

Sylvie et Jean Marc ont fait le 60 km . Christian qui roule avec eux décide de faire une boucle en plus et arrivera plus tard . Le pôt de l'amitiè nous attend : je dirais presque ---> un apéritif dinatAriège 2014 247oire Ariège 2014 252Ariège 2014 251Ariège 2014 250Ariège 2014 249Ariège 2014 248Ariège 2014 246Ariège 2014 241Ariège 2014 240Ariège 2014 239Ariège 2014 238Ariège 2014 234Ariège 2014 232

Lire la suite