Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Solange :"les copains de la cocarde"

Les Pyrénées Ariégeoises en vélos .

7 Juin 2014 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme

Le club cyclo de la cocarde se trouve en Espagne à Cambrils pour effectuer le voyage annuel . Tous reviennent enchanter de leur séjour . Randonnées à vélo , balades et bonne chère sont au programme .

Maïté et Gérard , eux , sont partis à Agen : la sortie du Codep .

 

Nous , nous partons en Ariège.

Le camping du parc de Paletés de Saint Girons nous accueille au coeur des montagnes.Ariège 2014 222 Annie n' a pas pu avoir ses congés et c'est à quatre : Jean Marie , Daniel , Robert et moi que nous investissons l'espace qui nous est dédié . Les deux premiers dans un mobil home et nous en camping car . Les courses faites nous choisisons le parcours du lendemain .

 

Dimanche 25 mai :

Le COL DU PORTET D'ASPET et le COL DE LARRIEU  96 km --->dénivelé :1488 m

  Départ 8h15 . Nous avons le temps de nous échauffer car la route est assez facile jusqu'à Audressein . Les dénivelés commencent vraiment à Augistrou . Daniel et Robert en tête suivi de Jean marie . Moi, je monte à mon allure et tout va bien . Nous recherchons un bar pour un petit café .Ariège 2014 015 Le village du Portet d'Aspet  nous tend les bras . Ariège 2014 015Ensuite la montée se précise . Devant moi , ces messieurs sont en point de mire et je les laisse partir . Je ménage mes forces , je prends mon rythme et à ma grande surprise je monte sans trop d' efforts et sans m'arrêter . 

Ariège 2014 017 Ariège 2014 016La descente s'annonce difficile . Nous sommes avertis par un panneau (17%).ARIEGE 2014 035 Ici serpentent des petites routes nerveuses , au milieu des forêts et des ravins . Elles sont étroites , sinueuses , fortement pentues et tellement longues qu'elles sont décourageantes . Les freins sont sollicités sans arrêt . La descente est comme une aspiration . Nous faisons halte sur la stèle de marbre blanc dédié à Fabien Casartelli ( coureur italien qui s'est tué à cet endroit , lors du tour de france ). ARIEGE 2014 036Elle est en pleine descente . Plus loin une plaque à son nom sur la rambarde est scellée . Ariège 2014 018Mes collègues repartent sans difficulté mais moi, avec cette pente abrupte s'ouvrant devant mes yeux , j'ai du mal à me lancer . Une voiture s'arrête à ma hauteur et me demande si tout va bien . Mais bien sûr , madame . Menteuse !!. Bon allez respire un bon coup et lance toi . Plus facile à dire qu'à faire , mais je me raisonne et repars . Ouf !! En fait j'ai eu peur que ma chaussure ne clique pas sur la pédale et de me vautrer sur le goudron . Pendant ce temps , les copains ont du faire du chemin . En effet , ils m'attendent plus loin . Le reste de la descente se passe  bien . Nous pensons déjeuner à Aspet , mais il n'est que 11h30 et pas de service avant midi . Nous poursuivons donc notre chemin direction le col de Larrieu . Il n'est pas très haut : 704 m Ariège 2014 022mais qu'il est dur !!!. Il faut tirer sur les mollets . Nous sommes sur du 9 et 11% par endroit , alors que nous pensions le monter "les doigts dans le nez" . Perdu!!. Le paysage est changeant . Nous apercevons , au loin , de vastes plaines à perte de vue . Magnifique . A Castelbiague nous montons sur Montgaillard . Erreur . Nous décidons de bifurquer sur His . Pour l'occasion nous prenons des routes de campagne qui s'avèrent  pentues , boueuses , traversant des fermes . Et bien , pour un raccourci , je vous félicite les gars . La faim commence par nous titiller et nous aimerions bien atterrir quelque part .. His  enfin , et son resto au détour d'un virage . A l' attaque !!! Les vélos sont posés illico- presto . Ouf ,enfin assis avec un bon petit repas dans les assiettes . Il nous reste une vingtaine de km pour le retour et nous les abordons avec le moral . Le lendemain Jean Marie s'apercevra qu'il a oublié son imper au resto . Pour l'instant , nous suivons la rivière pratiquement jusqu'à l'arrivée . La cité de Saint Lisier se dresse sur un promontoire . En arrivant à Saint Girons nous apprenons qu'une course cycliste passe par la ville et que l'arrivée est prévue dans celle ci . C'est la "ronde de l' Isard"  réservée aux amateurs en passe de devenir professionnel. Nous y assistons . C'est vrai que le rythme n'est pas du tout le nôtre .Ariège 2014 045

Puis direction les Paletés  où une pente de 11et 12 % nous attend tous les jours pour accéder au camping .

Très belle journée , pas trop chaude et surtout pas trop de circulation sur les circuits .

 

 

Lundi 23 juin

Orage et grosse pluie toute la journée . Nous optons pour une virée à Andorre , au Pas de la Case . Un froid de canard , de la neige qui tombe sera notre lot dans cette ville. Quelques achats plus tard , nous repartons .

 

Mardi 24 juin

Col de RILLE , de LA CROUZETTE , du PORTEL , de PEGUERE , du SARAILLE : dénivelé --->1610 m et 85 km

 

Départ 8 h et direction Rimont où nous prenons un petit café .

Nous nous engageons sur la D188 mais nous loupons la route du col car un camion nous cache les panneaux . Après une belle descente ,nous repartons en sens inverse et à nous la montée . Ariège 2014 032Le col de RAriège 2014 071ille monte régulièrement .Ariège 2014 071Il fait chaud et je m'arrête pour baisser les jambières et les manchettes . Les dénivelés sont raides parfois mais chacun gère son effort à sa manière . Apès la descente nous nous ravitaillons en vue du col de La Crouzette .

Le début de l'ascension du col est difficile . Au détour d'un virage un troupeau de moutons est allongé sur l' asphalte . Cool !! Il a fallu les déranger pour passer Ariège 2014 078. La route est étroite et je bats celle ci car sur du 11 et 12% je ne vais pas vite . Une voiture m'oblige à descendre et je ne veux pas faire d'écart et la toucher car le ravin sur ma droite n'attend que mAriège 2014 078a venue . Je ne lui donnerai pas ce plaisir .J'ai l' impression de ne jamais voir le sommet .C'est dur . Ce col est rude et sauvage J'aperçois Robert au détour d'un virage . Il n'est pas très loin . Daniel grimpe sans difficulté et Jean Marie en force . Je commence à vraiment fatiguer mais le col est enfin là avec sa vue imprenable sur les pointes enneigées des Pyrénées . Ariège 2014 079Ariège 2014 082C'est un régal. C'est magnifique. Une question se pose . Descendons nous sur Biert ou allons nous au sommet de PORTEL . Je me doute bien qu'ils veulent se diriger vers le col et bien que je ne suis pas très en jambe en ce moment précis , je suis d'accord pour tenter le coup . On verra bien . Les premiers km sont agréables et le paysage est grandiose ARIEGE 2014 041. J'en profite . Par contre la fin est interminable . La route est large , belle mais quelle montée . je suis dans les choux , mais je monte vaille que vaille . Heureusement , j'ai remonté les jambières car sur les hauteurs la neige est sur le bord de la route et malgré l'effort le froid se fait ressentir . Les derniers mètres se font à l'arrache .Ariège 2014 084 Mes lascars se sont habillés en prévision de la descente .Ariège 2014 087 Il fait vraiment frisquet . Me voilà au sommet de Portel lessivée . Après un petit repos et deux barres , nous entamons la descente frigorifiés .Au col de Péguère , nous faisons une halte avant d'entreprendre la pente qui nous attend sur 3,400 km à 18 % .C'est parti pour une folle descente . Je les laisse partir devant pour pouvoir anticiper . Les mains collées aux freins , je dévale comme une funambule cette route en lacets aux virages pire que des épingles à cheveux . Devant moi Jean Marie se crispe aussi sur ses cocottes . Je prie pour que les patins tiennent le choc . J'ai mal aux pouces . Un gars est entrain de monter , collé à la route . Je rouspète tout haut , car c'est dangereux . Pas le temps de regarder qoique ce soit . La route, la route, la route et la route . Mince alors !!! Il faut être fou ..Au col de Caougnous lorsque c'est terminé , je vérifie mes freins . OK , il en reste . Heureusement car il nous reste le col du Sarraillé à gravir .

A Massat nous nous restaurons avec une bonne poule au pôt . La salle n'est pas chauffée et nous avons toujours aussi froid .

Nous entamons le col de Sarraillé pas très en forme .Daniel accuse le coup , Jean Marie part fort avec Robert . Le départ est tranquille .Nous traversons des hameaux et l'étroitesse des routes nous obligent à faire attention . Ariège 2014 099Ce n'est pas un col difficile ( entre 3 et7 % ) mais après nos efforts du matin , il nous parait dur .Jean Marie et Daniel ont fini le vélo à la main . Je me suis arrêtée 2 fois pour reprendre mon souffle . Robert l'a monté tranquille . Du coup , je suis arrivée en même temps . Le col est au milieu de la forêt et de croisement de chemins de terre . La descente est agréable et le passage des granges de Cominac pittoresque . Au retour nous suivons les gorges de Ribaouto du côté droit . Nous n'avons pas vu que c'est interdit au vélo sans feux car il ya des tunnels sans lumière . Et nous voilà parti . Le 1er tunnel nous a surpris , mais heureusement il n'est pas long et nous apercevons la lueur de la sortie . Dans le 2ième, les voitures nous ont éclairé . On s'est attrapé un savon , mais ils ont raison . On ne nous y reprendra pas .

Fin d'une journée riche en aventure , mais fatigués .

 

 

Mercredi 25 juin

Col de la CORE  : dénivelé 1198 m --> 65 km

 

Après notre dure journée de la veille , nous optons pour une petite randonnée .

Départ  9 heures et direction un joli petit village SEIX .Ariège 2014 113 Tout au long du parcours , nous longeons le Salat ( une rivière fort abondanteARIEGE 2014 031 , alimentée par la fonte des neiges) .Malgré nos jambes douloureuses , nous roulons allègrement . A Seix , le petit café et les croissants sont  de rigueur . Celà donne un petit coup de fouet . Le col démarre direct du village .Ariège 2014 115 A nous d'avaler les 13,800 km de montée .Daniel part devant et nous ne le reverrons qu'au sommet . Robert et Jean Marie se font " la pige" un moment mais un problème de pignons sur le vélo de J.M vient perturber l'équilibre de l'attaque . Chacun à leur tour , ils prennent la tête. Ne pouvant passer ses vitesses correctement J.M lâche et s'arrête plusieurs fois . C'est ainsi que je le rattrape . Les premiers kilomètres sont à 5/7% , sauf au niveau des villages qui sont plus plats . Puis la côte se fait plus rude .Ariège 2014 116 L'ascencion commence vraiment à Bordes-sur-Lez et les derniers km sont plus pentus et les virages en épingles à cheveux au dessus de la vallée , nous laissent entrevoir un panorama superbe . Toujours très peu de circulation .. A 2 km du sommet , je n'en peux plus . A 600 m Daniel vient me rejoindre car il a froid (il ya un moment qu'il nous attend ) . Enfin le col Ariège 2014 124. Il y règne un froid "de canard" , et un petit vent vient nous cingler . Nous nous couvrons pour amorcer la descente .Nous admirons une dernière fois le paysage et nous nous laissons glisser le long du chemin sinueux dans la vallée de Bethmale . Nous faisons halte au lac de Bethmale . Jean Marie est transi de froid .Ariège 2014 129 Le lac est perdu dans un décor de forêts et nous sommes sous le charme de sa couleur vert-bleu transparente .Magnifique . Des pêcheurs y pêchent la truite saumonée . Nous reprenons la route vers Audressein :: lieu de notre resto . Le chemin n'est pas en bon état . Treize heures et nous sommes attablés prés d'une cheminée . Sympa. Le retour tout en descente douce est plaisant . Jean Marie et Robert ont tout les deux des problèmes de plateaux  . Après une bonne douche , direction St Girons chez un vélociste . En face la gare , un gars super , avec un humour super , qui nous a fait bien rire . Très pro , n'empêche !!. Le summun de l'histoire c'est que Daniel a craqué pour un vélo et a passé commande . " Merci , les gars d'avoir eu des problèmes " . Voyez , le coup de foudre existe , même pour des bécanes qui vont vous faire souffrir sur la route .

Avant de rentrer , un petit tour à la foire de St. Girons s'est imposé .

Fin de notre expédition du jour.

 

Jeudi 26 juin

Repos car les corps sont fatigués et la pluie ne cesse de tomber . Ariège 2014 133

Ce sera la visite de Saint Lisier : une ville forteresse au pied des montagnes de Couzeran . Nous visiterons la cathédrale et le cloître romain .Ariège 2014 150 Nous déambulerons au Palais des Evêques . Puis un petit tour dans la ville pittoresque . Nous irons à His récupérer l'imper de J.M qui entre temps a soit disant été volé  . Sérieuse la maison !!. A éviter .

 

 

 

 

 

Vendredi 27 juin

Nous avions décidé de monter le col d' AGNES mais des pluies diluviennes s'abattent sur la région .

Nous y allons en voiture . Très beau col avec de beaux paysages ,de belles fleurs partout . Ariège 2014 169

Beaucoup de brouillard au sommet et dans la descenteAriège 2014 197 . Ce col nous laisse sur la faim car il nous plait . Il manque à notre palmarès et nous aurions fini en beauté . Aulus les Bains est notre lieu de repas puis nous entamons le col de la trappe pour finir à Seix puis St Girons . 

Nous finirons la journée par une mémorable partie de pétanques sur un sol pentu .

 

Le lendemain : fin d'une semaine pleine d'efforts et de bons souvenirs dont les photos sont dans l'album à gauche

 

 

 

Ariège 2014 115

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

corbiere 15/07/2014 16:58


 SOLANGE, que de plaisir à lire tes articles et de voir les photos.


Dommage que vous ayez eus du mauvais temps dans les Pyrénées Ariégeoises car c'est une belle région, mais vous pouvez toujours y revenir, il ya plein d'autres cols.


Puis le vélo de Daniel est superbe et ça s'arrose !!!!!!!!!!!!!!!!


Bonne continuation pour ton blog. Suzanne et Serge