Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Solange :"les copains de la cocarde"

Semaine fédérale de St. Pourçain/ Sioule

18 Août 2014 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme

002Le vendredi 1er août , c'est Jean-Marie et Annie qui se sont chargés de récupérer les dossiers . Un monde pas possible les attend et c'est le parcours du combattant pour accéder au camping fédéral .

Celui ci jouxte la Sioule ( la rivière qui traverse la ville ) . Il pleut et beaucoup de camping-car font appel à des tracteurs pour pouvoir s'installer . Claude qui s'est embourbé en sollicite un . Celà promet pour notre arrivée . Les premiers s'installent . Serge reste en travers . Nous arrivons dans l'après midi du samedi . Il a plu . semaine federale de St Pourçain 008Après quelques poussettes , ça y'est !! nous sommes enfin en place .

Nous sommes donc à St Pourçain sur Sioule dans l'Allier . Ce département est marqué par l'empreinte des ducs de Bourbon . C'est un pays de rivières , de bocages et de petites montagnes . Cette nature préservée abrite une multitude de châteaux (+ de 500) , d'églises romanes et de belles demeures .

Le samedi soir , première réunion apéritive pour savoir les projets du lendemain . Serge et Suzanne du Tarn et Garonne se joignent à nous . Nous sommes 14 du club ( dont 2 en ville) pour cette semaine fédérale .

 

Dimanche 3 août ----> 121 km   P4  ------------> 1040 m de dénivelé

     Lapalissades et châteaux au pays de René Falletsemaine federale de St Pourçain 024

Dans la nuit , une pluie battante s'est manifestée , mais au petit matin le ciel est bien dégagé . Nous partons tous , mais , par prudence , les impers sont de sortie . Nous allons au point " 0 " chercher Jacques qui loge en ville . Nous sommes nombreux à prendre la route . Les premiers dénivelés nous cueillent dés la sortie de la ville et cette promenade nous amène au coeur du Val-Forterre et nous traversons l'Allier . Les routes sont belles . Après la 3ième montée , j'ai perdu Christian , Alain , Jean-Marie ,Daniel et Robert . Je les ai en point de mire et je décide de les rattraper à l'aide de cyclistes qui roulent . Je me mets à l'abri derrière eux et en avant . Je m'amuse . Peu à peu la distance s'amenuise et je les rejoins . Je reste avec eux jusqu'au 1er ravito . Au moment du départ , Claude et Jean Michel se pointent . Ils ont attendu un moment Jacques qui a laché dans la côte , mais ne le voyant pas arriver , ils sont repartis . Celui ci a coincé sa chaîne dans la montée , puis les jambes , avec les montées , n'ont pas suivi et il a décidé de partir sur le P2 : 73 km. Au ravito Christian décide de faire le grand parcours P5 : 143 km . C'est bien . Nous repartons à 5 . Le temps se maintient . Il fait bon rouler . Chacun roule à son rythme . Les gars partent devant et se tirent "la bourre". Je ne suis pas loin derrière et nous avons décidé de nous attendre à Lapalisse .Nous parcourons le Val de Bresbre et les routes sont sinueuses . Je m'amuse toujours autant en prenant des relais pour me permettre de ne pas  perdre de vue mes lascars . semaine federale de St Pourçain 026Daniel, à un moment , n'a pas supporté qu'une femme le double et il n'a eu de cesse de la rejoindre pour ne pas perdre la face . Ah!! L'égo masculin . Je ne sais plus si il a réussi à la rattraper mais ses copains ont du forcer pour ne pas le lâcher .

semaine federale de St Pourçain 042

Enfin Lapalisse . Nous cherchons un resto qui est le bienvenu . Au moment de repartir le ciel est de plus en plus noir . Il nous reste 42 km , et bien sûr une pluie cinglante s'abat sur nous . Heureusement elle n'est pas froide . Avec Jean Marie , Robert et moi nous nous abritons dans un hangar . Une dame a gentiment ouvert celui ci , aux cyclistes . Chapeau!!! et merci . Un monsieur cycliste a sorti son instrument ( une sorte de pipot , je crois )et nous a joué des airs bretons . Bravo !! , Bel interlude . Alain et Daniel , eux , ont continué et sont arrivés premier au camping .Le soleil est réapparu et nous a séché sur la fin du parcours .

Bonne douche , repos , grignotages , papotages puis petit apéritif .

Annie , Sylvie , Annie et Etna , elles , sont parties faire le marché à St Pourçain .Laurence , comme tous les ans, est partie faire de la marche organisée tout en visitant des sites réputés . Le soir Annie a capoté avec ses gerrycans d'eaux . Rires .!! Serge et Suzanne , eux , font du vrai cyclotourisme et passent du bon temps sur les routes.

Bonne journée pour tous .

 

Lundi 4 août :---------->106 km P3   ----------->928 m de dénivelé

La douce France entre Sioule et Bouble

Aujourd'hui , Christian et Alain ont décidé de faire le P4 ---> 130 km et 1270 m de dénivelé

Avant de rejoindre les eaux calmes de l'Allier , la Sioule et la Bouble dévalent les contreforts du Massif Central dans un environnement sauvage .

Alain suit Christian . Il a du mal dans les bosses . Son vélo fait un bruit de tracteur dans les descentes et il est obligé de pédaler dans celles ci .La cassette de sa roue arrière a un problème .

Il amènera sa bécane à réparer à la permanence , ce soir . Le mécano a nettoyé son pédalier mais le bruit est toujours là , le lendemain .semaine federale de St Pourçain 056

Jean Michel et Claude se décident pour le P4 , en raccourcissant le P2 , car ils veulent visiter les gorges de la Sioule . A tous les 2 , ils font un " mic mac " des parcours . "Nous allons prendre ce chemin plus court pour rallonger là " etc etc .

Ils partent tous les 2 et s'arrêtent en route acheter leur pique nique . Ils vont bon train et profitent du paysage . Le bocage est remarquable pour sa richesse en forêts et bois . Sur presque tout le sud du bocage s'étend la Combraille et les rivières y ont creusé les gorges les plus pittoresques de l' Allier . Nous les retrouverons ce soir .

Jacques a voulu faire le P2 , mais il a loupé une flèche et s'est retrouvé sur une route à forte pente . Nous l'avons vu à Bellenaves .semaine federale de St Pourçain 068

JeanMarie , Robert , Daniel et moi , nous optons pour le P3

Le paysage est très beau .Les petites routes pittoresques et sinueusesqui bordent les gorges nous plaisent . La Sioule à un moment est dominée par le Viaduc ferroviaire de Rouzat ( 135 m de long ). Impressionant . Il a été construit par Eiffel  . Ce sera le lieu de marche de Laurence . Nous avalons un petit café sur le bord du parcours , puis chacun gère ses efforts à sa manière car les dénivelés se font sentir . Les gars s'en vont devant . Robert n'est pas très en forme , mais il suit ses copains . Je monte tranquille , mais bien . J'en double plus d'un et je suis bien en jambes . A Ebreuil semaine federale de St Pourçain 058: petite ville pavée , charmante où trône une 280px-Viaduc de Rouzat sur la Siouleabbatiale romane, j'ai failli louper mon parcours . Depuis ce village , la route monte , monte . Elle n'en finit pas .Au Château de la Mottesemaine federale de St Pourçain 063 nous croyons que s'est fini . Une dame me renseigne et me dit en riant "la montée fait presque 10km " . Merci , Madame . Alors allons y !!!.Nous sommes au milieu de la forêt domaniale des Colettes . Il fait chaud et l'ombre est la bienvenue . Puis la descente nous amène directement à Bellenaves . C'est là , que nous rencontrons Jacques qui cherche un sandwitch . Mes 3 loustics m'attendent à" l'Hostellerie du château" pour un repas convivial . Les salles sont prises d'assaut par des cyclistes . Un seul menu pour tous : extra et une serveuse super . Il reste 28 km à parcourir . Au ralliement de tous les parcours , le chemin étroit s'avère dangereux car nous avons du mal à doubler ceux qui ne vont pas vite et il y a beaucoup de vélos en même temps .

De toute la semaine , c'est le parcours que j'ai préféré .

Au camping , nous retrouvons les 1er arrivés et les 1ères anecdotes . Alain qui s'aperçoit qu'Annie n'a pas étendu ses tenues de vélo . " Mais qu'a t'elle fait de sa journée .C'est pas possible . Bon!! je vais aller l'étendre" Et , nous de rire à n'en plus finir . En ce moment Annie est partie faire les courses avec Sylvie .Nous voyons Alain qui râle avec son linge et au moment où il l'attrape , il s'aperçoit qu'il n'est pas rincé . Alors là , c'est la bérézina . Et ,nous tous , pliés de rire . Ce fut un bon moment .

Trés bonne journée pour tous .

 

Mardi 5 août : -------> 126 km  P4  -------------->705 m de dénivelé

Cap sur Moulins , entre Bresbre et Allier

La Sologne Bourbonnaise présente un bel équilibre entre prairies , cultures , bois et étangs .L'agriculture et les espaces semi sauvages constituent un écrin favorable à la faune et à la flore .Robert se tâte et il ne sait pas si il bifurquera sur le P3 . Mais chemin faisant , la forme revient et il décide d'en découdre avec ses co-équipiers Alain , Daniel et Jean Marie . Je reste avec eux jusqu'au château de Beauvoir beauvoir-chateau1.semaine federale de St Pourçain 089 Sur la petite route y menant , un nombre impressionant de cyclistes , s'agglutinent à l'entrée du parc . Nous sommes obligés de mettre pied à terre . Laurence aujourd'hui visite le château .Je continue via St. Pourçain/Bresbre et là , pensant que Robert et Alain sont derrière , j'attends 5 minutes , mais ne voyant rien venir , je décide de m'activer . La route est belle , droite , des dénivelés qui me plaisent . Alors là , je me défonce , je double tous les cyclos et je me dis : " mais que t'arrive t'il , ma petite ? C'est toi çà ? " Hé , oui je suis en forme . Des gars de Marmande accrochent ma roue , d'autres aussi et me voilà partie en tête . Je n'en reviens pas moi même et celà dure . 31/32/35/37km/h et je ne lâche pas le morceau . Certains décrochent . Un gars se met à ma hauteur et me félicite . Je suis bien contente et je ne vais pas me gêner pour  raconter cette parenthèse à mon groupe . Ils m'ont répondu "c'est normal , car lorsqu'une femme double , on ne peut s'empêcher de suivre ses formes ". C'est tout simplement pas possible de discuter avec eux , ce sont des "machos". Ils m'attendent à l'entrée de Moulins . Nous avons donné rendez-vous à Sylvie , Annie et Annie pour manger tous ensemble . Claude et Jean Michel déjeunent sur le bord de l'Allier à Moulins . Lors du trajet Jean Michel a crevé et sa 2ème chambre à air , crevée elle aussi . Claude en partant du café a oubliè son porte monnaie dans les toilettes . Bravo!!. Heureusement , il l'a retrouvé plus tard . Ils s'entendent bien ces deux là .

Revenons à notre resto . Nous attendons plus d'une heure avant d'être servi . Annie n'arrête pas de les relancer . L'agacement nous gagne . D'autres clients rouspètent . Enfin le repas est servi .semaine federale de St Pourçain 098 Lentilles et saussices de Mortaud pour certains et salade du pêcheur pour Sylvie et Annie. Une odeur pestilentielle nous fait tordre le nez à l'arrivée des salades . Elles ne finiront pas leur plat . Au bout de 2 heures , enfin , nous repartons et nous traversons la grande place où une multitude de resto nous tend les bras . Trop tard .semaine federale de St Pourçain 102 La cathédrale est sompteuse et la ville est très jolie . Le chemin du retour longe l'Allier qui est l' une des dernières rivières sauvages . La piste cyclable au milieu des maïs est belle , plate et droite . Là , les instincts prédateurs de nos cyclistes  s'activent et nous voilà partis pour une folle équipée . Un à un , les hommes prennent la tête , moi derrière , des cyclistes prenant la suite . Et en avant toute .Un gars avec une queue de cheval prend la tête . C'est fichu pour moi . J'abandonne. Je retrouve Robert , qui m'attend , plus loin ,près d'un bar . Nous prenons un café et un pulco car j'ai une soif pas possible . Les lentilles du midi me laissent un goût de hareng fumé ( à croire que les oignons de la salade du pêcheur ont été mélangés aux lentilles ). Alain a laché , puis Jean Marie . Daniel continue sa course et passera par un chemin boueux pour éviter le passage du pont . semaine federale de St Pourçain 123C'est dommage .semaine federale de St Pourçain 117-copie-1 Pour traverser l'Allier , en effet, un escalier permet d'accéder au pont  .Il faut porter son vélo sur l'épaule , mais la vue est imprenable sur la rivière . C'est un pont de chemin de fer , trés pittoresque. La fin de la balade est agréable .

Christian est parti sur le P5 ----> 144 km car il veut rouler et se faire plaisir . C'est très bien . Aujourd'hui ,il a éclaté son pneu sur du verre .

 Jacques a fait le P2 ---->60km

Tout le monde a forcé et c'est le repos bien mérité .  Je tiens à dire que le soir , les femmes font la cuisine et les hommes la vaisselle . Daniel , les poubelles et le ravitaillement d'eau .

 

Mercredi 6 août -----> 48 km   P1   ---> 530 m de dénivelé 

Un petit tour dans le bocage.

Christian est parti de bonne heure pour être avec Sylvie à midi . Il partira sur le P2 ----> 67 km .

Claude et Jean Michel rejoignent Jacques au départ . Ils ont concocté un mix du parcours 2 et 3 . Ils auront au total 90 km . Jacques fera le P1 car les montées sont rudes . Nous en ferons l'expérience , nous aussi . Au moment du départ , le vélo de Daniel est à plat . Demi tour .

Nous comptons faire le P2 , mais au fil des kilomètres , avec les efforts de la veille  et aprés un bon café et des chocolatines , nous optons pour le P1 . Nous jouons vraiment  petit . Les côtes se succèdent et n'en finissent pas . Au détour d'un chemin , une ambulance prend en charge un cycliste . Je dépasse Robert qui n'est pas en forme , mais il me dépasse dans les dures montées . Le parcours nous invite au coeur du bocage bourbonnais . Les prés et cultures sont séparés par des haies . Lorsque nous arrivons en haut des collines , notre regard est embrasé par l'immensité du paysage . Une mosaïque se dessine avec les prés, les maïs ,les tournesols , les céréales et les bois . Le long des petites routes vallonnées , des châteaux sont visibles dans tous les villages . En haut d'une côte , j'aperçois Claude , Jean Michel et Jacques qui font une halte . Nous ferons un arrêt  au ravito semaine federale de St Pourçain 146 du château du Bouchat à Laféline . Nous y prenons cafés , frites , saucisses , sandwitchs . Jean Marie téléphone à Annie pour qu'elle nous cherche un petit resto à St Pourçain .

Nous évitons les ravitaillements car le prix des repas est cher par rapport à la quantité donnée. Nous apercevons Jacques près des vieilles voitures . Il fait son petit tour tranquille , à sa vitesse . Il n'est jamais seul , car sur la route des centaines de cyclos sont présents autour de lui . 

Nous repartons d'un bon coup de pédale . semaine federale de St Pourçain 159A 5km de l'arrivée , une alternative se présente à nous . A droite , un panneau "descente dangereuse " ou la grande route via St Pourçain . Nous jouons toujours petit , car c 'est la 2ème solution qui l'emporte . Nous avons appris par nos deux valeureux compères , qu'après la descente , une montée de 15% les a nargué . Beaucoup sont montés à pieds mais ils sont restés bien à droite et n'ont géné personne .

Nous sommes partis à 8 heures et revenus à 12 heures . Performance ? Pouvons mieux faire !!! .Le resto est convivial avec un serveur qui nous a bien fait rire et une cuisine extra .semaine federale de St Pourçain 193

Retour au semaine federale de St Pourçain 176campement . Robert a prêté des roues à Alain , car décidement , les siennes font toujours autant de bruit . A l'apéritif , comme tous les soirs , chacun raconte ses exploits du jour . C'est sympa.

Claude a sorti son camping -car et il est allé le garer sur le parking plus haut , car la météo annonce du mauvais temps pour les prochains jours .

 

 

 

 

 

semaine federale de St Pourçain 195

Jeudi 7 août ,--------------->   REPOS

Balade dans Vichy et petit restaurant.

Cette journée démarre sous la pluie . Nous avions décidé pour cette journée de repos d'aller tous au Puy de Dôme , mais le temps nous a contraint a annulé . Le 1er groupe part à Vichy de bonne heure , après avoir changé les roues d'Alain . Ils se sont mis à 4 pour gonfler . Faut le faire . Nous , avec Serge et Suzanne ,nous allons à la permanence chercher des roues pour J.M et une potence .

Départ pour Vichy . Aux abords de l'Allier , la ville est plaisante . Les restos sont bondés et nous en trouvons un , vers le casino .semaine federale de St Pourçain 225 Une balade en ville s'impose . Nous repartirons avec les fameuses pastilles de Vichy .Nous ne partirons pas s'en goûter l'eau de Vichy Celestin et la découverte des thermes .

Le temps s'est calmé et il fait même chaud et orageux .

 

 

 

 

 

Vendredi 8 août ----------> 110 km    P3 --------->729 m de dénivelé

En route pour la Limagne.

Il fait beau . A 7h45 Le départ est donné . Tout le monde est en forme ce matin . Claude et Jean Michel partent avec Jacques . Alain , Jean Marie ,  Robert ,  Daniel et moi prenons le parcours direct . Ces messieurs ont les jambes qui les démangent et je les laisse partir . Ils pédalent durs et prennent des relais avec d'autres cyclistes . Je les rattrape à la faveur de travaux ou de feux rouges . C'est la bagarre . Alain s'arrête pour prendre des photos et je roule avec lui . A l'intersection d'une route , les flèches sont absentes . Beaucoup sont partis tout droit ( dont nos 3 lascars ). Un gars , avec un GPS nous indique la route et nous voilà dans la bonne direction . Nous doublons des groupes et Hop , me voilà repartie à bride abattue , avec Alain sur mes talons et un autre gars , qui a laché plus tard . " et bien , la petite dame , elle en envoie " . Je m'amuse . A Effiat , plus de marquage non plus . Le GPS est de nouveau le bienvenu .  Nous sommes dans la région de la Limagne , qui est une plaine de la région d'Auvergne . Au loin nous apercevons la chaine des Puy . Les dénivelés sont présents mais pas insurmontables .Au départ d'une ascension  assez raide Daniel double une cycliste qui peine à monter et voilà qu'au sommet de la côte , elle se retrouve à son niveau " tiens elle veut me pécho ?"  pense t'il en rigolant .Il jète un oeil sur son matériel et il s'aperçoit qu'elle a un vélo électrique ." C'est pas bien de tricher " . Non mais !!!! A Randan , au ravito nous cherchons des yeux nos 3 loustics . Nous sommes arrivés avant eux . Ils se sont trompés 3 fois . Il ne sert à rien de courir , pour arriver à point . N'est ce pas ? Je leur raconte ma course , mais ils me charrient " C'est toujours quand on n'est pas là , que tu prends des relais " . Pourtant j'ai un témoin . Qu'à celà ne tienne : on verra . semaine federale de St Pourçain 253Jean Michel et Claude arrivent sur ses entrefaites et vont grignoter un peu . Le temps d'aller chercher nos vélos avec Alain, Voilà que les 3 autres filent sans nous attendre . J'incite Alain à les rejoindre . Il réussira . Je les retrouve au bord de la route dans un café . A ce rythme , nous serons à midi à St Pourçain . Ils décident de rouler "cool" . Je les suis , tranquille , et tout à coup , ils voient débouler ma Solange à toute vitesse . Je les double , ainsi que 2 cyclistes de Biarritz . 34 km /h dans la côte . Ils sont éberlués et Robert de dire " Qu'est ce qu'elle nous fait ? un départ comme Amstrong ". Je ne lâche pas le morceau . Non mais !!! .Là , vous êtes là !!!. Après 100 km de parcours ,je ne sais pas si je vais tenir la performance . Daniel me double et je prends ses rouessemaine federale de St Pourçain 167 . Ouf! Ca va mieux et je continue de suivre , mais lorsque Robert prend la tête , je sais que je vais lâcher . Je leur est montrée , quand même , de quoi je suis capable de temps en temps . Bien sûr , après ses efforts , je m'octroie toujours des moments de récupération . Je les retrouve à st Pourçain . Robert qui pense avoir crevé se dirige vers le camping . Il y restera car l'appel du lit et de la sieste sont trop forts . Petit resto très bien avec nos 2 Annie . En ville , nous apprenons que la région est en alerte orange à partir de 15 h . Ce n'est que vers 21 heures que des nuages noirs s'amoncellent  , suivi d'éclairs fulgurants . L'orage , la pluie , le vent nous chassent . Tout le monde aux abris . Le barnum n'a pas fait un pli et s'est retrouvé en vrac en moins de 3 minutes .semaine federale de St Pourçain 261 Dans le camping , beaucoup de tentes sont pliées et des auvents tordus . Claude a eu le nez creux d'avoir anticipé les coups d'orages . Il ne restera pas embourbé .

semaine federale de St Pourçain 267

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 9 août .  150 km --------> P5 ---> 1259 m de dénivelé

Saveur du vignoble et douceur du bocage

Christian est parti de bon matin faire le grand parcours .

Claude a suivi tout seul sur un autre parcours , P4 ------> 124 km --> 1262 m de dénivelé

Au départ , ils  traverseront le vignoble st Pourcinois . Ce vignoble est plus ancien que ceux plantés par les Romains . Ce sont des blancs , rouges , rosés  à la saveur particulière du Tréssallier . Beaucoup de châteaux fleurissent dans les villages de charme .

Beaucoup de cyclotouristes sont partis ce matin , et sur la route , Claude , par moment a l'impression d' être tout seul . Bizarre !!! Pas de pluie , dans la journée . A 1km500 de l'arrivée , il a du subir une côte d'environ 20% . Dur, dur .

Le reste de la troupe ne sortira pas . Suzanne , Serge puis Alain et Annie s'extraient du terrain sans trop de mal et vont se garer plus haut sur du ferme . La météo annonce encore de très fortes pluies dans la soirée . Sylvie plie son auvent ainsi que Daniel . Il vaut mieux prévoir . Beaucoup de campeurs partent . Notre camping car , en poussant un peu , sort . Celui de Jean Michel est désembourbé grâce au 4X4 de Jean Marie . Il partira dans l'après midi . Nous , ce matin .

Christian , Alain , Annie , Claude , Jacques , Serge et Suzanne défileront dimanche .

Pour ceux qui s'en vont dimanche , beaucoup sollicitent les tracteurs pour pouvoir partir , car le sol est maintenant gorgé d'eau et après le voyage incessant des voitures , les chemins sont impraticables .

 

Cette année les habitants de la région se sont intéressés à cette manifestation d' une semaine . Trés sympatiques sur tous les parcours . Les bénévoles ont été présents et ont gardé le sourire . Bravo à tous .

Fin d'une belle semaine .

   Les photos à gauche dans l'album

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article