Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Solange :"les copains de la cocarde"

Un jeudi rocambolesque sur le parcours des petits ports de pêche dans le Blayais

5 Juillet 2014 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme

Jeudi : 3 juillet------------------> 157 km

Un soleil chaud est déja présent à 8h45 et il nous accompagnera tout au long de la journée . La météo nous annonce 32*.

Nous sommes 29 cyclistes à rallier Lamarque , puis Blaye . Jean pierre nous suggére de former 2 groupes par sécurité , pour permettre aux véhicules de nous doubler . OK .004

Françoise , Maïté , Danièle , Josette ( ASPTT) et moi partons dans le premier groupe . La consigne est de rouler en mode cyclotouriste . Pas de problème , c'est notre but .

Nous empruntons des petites routes sympas , que nous ne connaissons pas . Trés peu de voitures . C'est une bande de joyeux drilles qui s'étale tout au long du chemin . Les bavardages ne manquent pas de piment . Nous laissons les éclaireurs partir devant , pour nous guider , mais dés les premières  intersections ( vu qu'il ni y a pas de panneau ) c'est la déroute . Demi tour . Le 2ème  groupe nous rattrape au carrefour . Direction le port de la Belle Etoile 027. C'est un lieu sauvage . Trés peu de bateaux mais plutôt des barges . Nous investissons l'ombre d'un arbre , car la chaleur à l'arrêt , nous assomme . En roulant  nous ne la sentons pas . Nous apercevons Pauillac de l'autre côté de la Gironde . Le parcours se trouve dans les marais et où que nous soyons , nous longeons toujours un canal . Nous passons derrière la centrale de Braud -St-Louis ( qui date  fin du XIX siècle ) . Les prochaines bifurcations ne sont pas mieux que les premières et de loin , avec Françoise nous parions : à gauche ? à droite ? tout droit ? . Ce sera tout droit . Ah ! non , demi tour à gauche . Le fou rire nous prend et elle se demande si ce ne sont pas des blondes à l' avant .( Excusez la ) . C'est l'aventure et c'est bien .035 Un autre petit port se présente à nos yeux . C'est Callonges .051 Une halte s'impose . Petits cafés pour certains . Sandwichs pour d'autres en prévision du repas de midi . Les bidons se vident à une allure folle . Heureusement , il y a toujours un robinet quelque part .De petits bateaux de croisière longent la Gironde . Moment de détente , puis direction le port de la Parfaite à Vitrezay , lieu de notre ralliement pour un repas bien mérité . Prés de l'eau , une petite brise nous rafraîchit , et c'est tant mieux . A nous les sacs à dos et les bouteilles . Tiens ! Mais où est donc celui de Jean Marc . Ne mange t-il pas ? Mais si !!, c'est son binôme Alain qui  a servi de porteur . La chance !!! Chacun se trouve un petit coin pour étaler son corps , près des carrelets . A genoux ,  couchés , assis , debouts , sur son vélo  ect ...ect .. 083Maïté et Gérard ont même l'air de grignoter sur un tandem . Rigolo !!!! Après être rassasiés ::  direction le bar pour un café et pour moi ce sera une glace . Hum , Humm la fraîcheur !!!. Ensuite GO vers la piste verte . A gauche , les pontons et les carrelets nous font un clin d'oeil , à droite , les étangs des marais .Gérard et Claude empruntent un chemin qui mène à Cônac . Le reste de la troupe décide d'aller tout droit , sans penser que les 2 compères ont tourné à gauche . En voilà 2 de perdus . Nous les retrouverons au port de Maubert . A chaque croisement de ces petites routes de campagne, c'est la question . A droite ? à gauche ? tout droit ?. Nos guides , un instant désarçonnés , ne se trompent pas , et nous amènent à "bon port ". Maubert et ses bateaux de plaisance , alignés au bord du quai , nous font un petit coucou . La canicule est toujours au rendez-vous et les robinets sont pris d'assaut . Après avoir visité le coin , bu des bierres , cafés , nous repartons via le dernier port ---> Mortagne/Gironde . Les bavardages et rires sont toujours de rigueur , mais après quelques kilomètres , une réflexion surgit : " J'ai oublié mon sac à Maubert " . Angel , le fautif , repart à " bride abattue " vers le bar . Nous l'attendons devant un troupeau de vaches , qui se demande bien se que font toutes ses couleurs devant leurs yeux ébahis .147 Elles sont belles . Alain a crevé et la réparation s'impose . Puis , doucement avec nos 32* qui nous collent , nous arrivons enfin à notre dernière étape : Mortagne . Là , nous avons affaire à un beau port , avec de beaux voiliers . Nous farnientons un peu et demi-tour via Blaye . Nous voulons rallier la grand route , mais devinez ? Et bien nous prenons le chemin des écoliers en nous trompant . Les kilomètres s'ajoutent . Un endroit charmant s'offre à nous , empli de roses trémières .165 Un autre Alain a crevé . Réparation . Jean Marc en profite pour jouer au pompier prés d'un tuyau d'eau . Il n'en finit pas d'arroser ses co équipiers  d'un bon coup de jet . Un vrai gamin . Remarquez , un peu d'eau fraîche celà ne fait pas de mal . Nous, les femmes, en profitons pour partir devant, tranquilles , avec quelques retardataires . Pour ne pas faire demi-tour nous empruntons un chemin ( disons plutôt un mini sentier ) .173 Les yeux sont rivés sur la roue . Au bout , nous prenons à gauche et nous rejoignons la fameuse grande route . Ceux qui sont restés en arrière ne nous ont pas encore rejoint . Nous espèrons qu'ils n'ont pas pris la route à droite après le sentier . Nous entamons les côtes , et Bernard  souffre .Un gars lui prend son sac à dos . Un arrêt s'imposeà St Dyzan du Gua pour faire un regroupement et se reposer . A toute allure , surviennent nos costauds , qui ont pris le bon parcours . Ils sont rouges et s'aspergent de leur bidon . 188Eux partiront devant à leur rythme . Nous avons au compteur 130 km et ce n'est pas fini . Les dénivelés se succèdent . Carlos et Françoise accélèrent , moi je double les 2 cyclos de l'ASPTT . Je commence à caler . Maïté , Danièle et certains ralentissent . Les efforts , malgré le train modéré de la journée , se font sentir . Un autre arrêt à St Dizier est de rigueur . Nous nous ravitaillons et buvons presque nos dernières gorgées . Avec les filles , tout au long de la journée , nous avions pour devise " Ah !! Que l'on est bien " . Et bien maintenant , plus personne ne parle .

Enfin Blaye . Nous rejoignons les plus vaillants , attablés devant des boissons fraîches . Celà fait un bien fou . "Ah ! ce que l'on est bien " .

A 18 h ----> départ du bac et retour à St Laurent tranquille . Alain a encore crevé sur le retour .

 

Une sortie très agréable , très conviviale , à refaire .

        " A CE QUE NOUS ETIONS BIEN "

                              Les photos à gauche dans l'album

 

158

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article