Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Solange :"les copains de la cocarde"

Entre Garonne et Dordogne

19 Juin 2016 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme, #VTT, #la petite reine

Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne

La météo annonce du beau temps ce 19 juin , alors c'est parti pour St Louis de Montferrand . Beaucoup de club sont présents : Monpon , Andernos , Le Haillan , Libourne , Lesparre , St Laurent Du Médoc , Jonzac , l' ASPTT de Bordeaux , Langon et bien d'autres car je ne connais pas les maillots multicolores . Après un café et des brioches nous voilà parti pour 85 km . Bien sûr , nous roulons avec l'ASPTT . Un jeune gars se joint au groupe . Il ne fait que du VTT et pour la première fois il monte un vélo route car il va participer à l'Ariégeoise . Nous sommes une vingtaine dans le groupe . Les premiers kilomètres bordent la Garonne et tous suivent . Puis les premières difficultés ne se font pas attendre . Les côtes commencent à nous titiller les jambes . Certains lâchent . Moi , je fais l'élastique . C'est Corinne qui mène la danse .

Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne

Le regroupement se fait au premier ravito à Salleboeuf . Très copieux .

Un petit bout de chocolat ? Non , un petit abricot sec .
Un petit bout de chocolat ? Non , un petit abricot sec .
Un petit bout de chocolat ? Non , un petit abricot sec .
Un petit bout de chocolat ? Non , un petit abricot sec .

Un petit bout de chocolat ? Non , un petit abricot sec .

Puis direction St Germain du Puch . Là , ce n'est pas de la rigolade . Les montées sont ardues et après quelques kms , je suis larguée . Bien sûr , il y en a derrière , mais quand même !!! Décidement , j'ai beau forcer sur les pédales , mon canasson ne veut rien savoir . Certains s'envolent et je les vois tout en haut . Tant pis !!!. Gisèle et un de ses coèquipiers me doublent et j'arrive à les suivre . Ouf !! . Elle prend la tête .Elle adore les côtes et la voilà partie comme un V1. Heureusement que les bosses font " le gros dos ". Tu descends et tu montes à la suite . Nous rejoignons Robert et le petit jeune .

Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne

Nous traversons Génissac et nous voilà sur le bord de la Dordogne . Toujours aux trousses de Giséle . Nous sommes 5 à filer d'un bon train . Vayres nous fait un petit coucou et nous voilà au 2ème ravito à St Pardon . C'est dans ce village que les foules se déplacent pou surfer " le désormais fameux mascaret ".

Tartines de confiture et de pâtés , fruits secs , bananes , gâteaux etc .nous attendent .
Tartines de confiture et de pâtés , fruits secs , bananes , gâteaux etc .nous attendent .
Tartines de confiture et de pâtés , fruits secs , bananes , gâteaux etc .nous attendent .
Tartines de confiture et de pâtés , fruits secs , bananes , gâteaux etc .nous attendent .

Tartines de confiture et de pâtés , fruits secs , bananes , gâteaux etc .nous attendent .

Nous demandons à notre petit jeune son impression sur le vélo route ." Catastrophique " a t'il dit " je monte très bien les côtes , mais dans les descentes avec des pneus si fin , j'ai peur et je freine ". Il nous a demandé aussi : Mais où sont les jeunes . Et oui , la plupart sont des retraités mais il ne faut pas croire , nous sommes bon . non mais !!!.Nous reprenons la route . Corinne en tête . Le train est bon . 30/31 km/h . Il reste 25 km . Gisèle lâche . Je suis bien à l'abri dans la file car le vent s'est levé et il souffle le coco . Allez Izon , St Vincent de Paul nous voient filer . 20 km , 15 km , 10 km : OUI , je vais suivre jusqu'au bout .

 

Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne
Entre Garonne et Dordogne

Très beau parcours , bon dénivelé , bon fléchage et belle météo .

Dimanche prochain rendez vous à BARSAC

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article