Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Solange :"les copains de la cocarde"

Vtt à Cissac

14 Juin 2015 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #Sport, #vtt, #cyclotourisme

Vtt à Cissac

Aujourd'hui , 14 juin , nous nous dirigeons Robert , Daniel et moi même à VTT direction Cissac . Nous avions décidé avec Robert d'aller à St Christophe des Bardes pour la randonnée FFCT , mais le temps étant incertain , nous restons dans le Médoc . Le temps est nuageux , mais pas de pluie . Une météo impéccable pour ce genre de randonnée .

Nous sommes 55 Vététistes . En effet , à Soulac ce même jour a lieu aussi une rando VTT .

A 9 heures , le départ est donné . On nous propose 15km ou 40 km . Nous optons pour 40 km .  Dés le départ plusieurs  singles  sont déjà présents . Au milieu de la forêt un minuscule chemin s'offre à nous . Nous nous enfonçons dans une forêt épaisse et sombre . Pas moyen de doubler . Nous serpentons entre les arbres et çà passe de justesse . Puis un grand trou profond et là beaucoup de cyclistes passent à " patte ", moi la 1ère . Mes équipiers sont devant . Je repars avec " Fred " jusqu'au ravito . Nous dépassons Max avec ses copains . Au ravito Robert et Daniel m'attendent . Nous repartons avec Fred . Nous reprenons des chemins dans les bois , tantôt étroits , tantôt larges . Nous roulons d'un bon train , mais tout à coup , virage à droite . Pas le temps de mettre tout à gauche . Nous sommes surpris par une montée hallucinante . Je suis sùre que la plupart l'ont monté à pied . Elle est raide et pleine de grosses racines . Il faut pousser le vélo pour ne pas qu'il descende . Bon !! une fois au sommet , nous bifurquons à gauche , dans un chemin que l'on voit à peine , au milieu du lierre et des arbres : plus un débat à notre gauche . Le vélo à la main , une fois de plus . Nous remontons sur notre bécane pour nous arrêter plus loin . En effet une pente abrupte , bien glissante , nous oblige à mettre pied à terre . Sur le côté une grosse corde nous aide à descendre . C'est presque , je dirais , du " vélo cross " . Nous sortons de ces difficultés avec bonheur . Nous naviguons maintenant au milieu des vignes d'une parcelle à une autre . Les sentiers sont gras au milieu de gros cailloux , mais ma foi , nous assumons . Nous voilà reparti dans la forêt . Mais là , c'est une autre histoire . Des montées sableuses , boueuses et resableuses . Les jambes commencent à fatiguer . Nous empruntons , aussi , une bande de terre herbeuse qui suit un canal et une grande mare ( ou un petit lac ) . Je ne sais pas du tout où l'on se trouve . Puis , à moment donné , une grande descente , au milieu de laquelle un fossé se présente à nous , avec une planche pour le franchir . Mon cheval refuse carrément de passer et se cabre . La peur de loucher et de rater le " pont " . Sacré vélo . Nous allons dire comme çà .

C'est dur , dur !!! Reforêt avec ses pentes sableuses où des racines dépassent . Il faut faire attention . Je suis fatiguée et la vigilance commence à me faire défaut . Je glisse sur les sillons de boue et manque de m'aplatir , mais je reste debout . Fred lui aussi commence à ne plus avoir de jambes . Vivement l'arrivée . Nous finissons dans les parcelles de vignes autour de Cissac .

Enfin , L'arrivée !!!!!

Apéro et gâteaux sont les bienvenus .

Je ne sais pas qui a fait le parcours , mais il fallait vraiment chercher les difficultés telles que nous les avons parcourus . Trés durs , très techniques pour des petits , tels que nous , mais je dois dire que c'était SUPER .

 

Les inscriptions et préparatifs avant la randonnée

Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac

A 9 heures le départ est donné . Nous nous enfonçons dans la forêt.

Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Vtt à Cissac
Lire la suite

L'IronMédoc 2015

13 Juin 2015 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #cyclotourisme, #vtt

L'IronMédoc 2015

Le week-end du 30/31 mai se déroule à Hourtin l'Ironman 2015 . Beaucoup de monde pour encourager nos triathlètes . Entre nuages et soleil c'est une belle compétition avec des distances extrêmes . La partie natation avec ses 3km 800 . Les derniers arrivent plus d'une heure après . Ils sont frigorifiés malgré les efforts . Puis le vélo prend le relai avec ses 180 km . Pour les premiers partis , les chaussures sont enfilées en route . Pas de temps à perdre . Pierre Gaspariau finit 1er de la course . Attila perdra du temps . Christophe Argouet-Noclain le rattrape .Applaudissements tout au long du parcours . Le seul handicapé , le Nantais Alexandre Paviza , participe aux épreuves . Il force l'admiration et finit 71e . La course à pied : 42km195 suivra . Attila peu à peu au fil des kilomètres réduira l'écart et passera un à un ses adversaires et finira en tête .L'anglaise qui arrive 1ère au vélo sera disqualifiée car elle a oublié de prendre son dossard au début de l'épreuve . L'effort est intense pour chacun . Certains finissent en faisant une pirouette , d' autres exténués .

1er : Attila Szabo en 8h30'48'' , 2e Christophe Argouet-Noclain à 4'53" et 3e Pierre Gaspariau à 9'28"; Pour les féminines : 1re Brooke Brown en 9h26'53" , Elodie Davy 1h01', 3e Marie Cécile Benimeli à 2h11'52"

Départ de la course vélos , après l'épreuve de la natation . Certains ont passé presque 2 heures dans l'eau . Brrr..Brrr!!!

L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
L'IronMédoc 2015
Lire la suite