Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de :"les copains de la cocarde"

Séjour dans le Cantal

27 Mai 2015 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #Sport, #cyclotourisme, #VTT

Séjour dans le Cantal

Dimanche 17 mai : St Jacques des Blats  /Thiezac/Yolet/ St Simon/Mandailles/col du Perthus

      ------> 81 km ----> 1600m de dénivelé

Nous sommes basés à St Jacques des Blats sur le " camping des Blats " .Annie , J.Marie et Daniel ont loué un chalet tout confort . Vraiment super . Avec Robert nous sommes en camping-car . La rivière est tout près .Très beau camping et les propriètaires sont charmants . Nous sommes agréablement surpris .

Donc , ce dimanche départ à 8h30 . Pour ne pas prendre la D122, nous décidons de  longer celle ci  en roulant sur la petite route qui la surplombe . J'ai bien dit " surplombe" .Sur 2 km les pourcentages sont 6/9/11/et 12% dés le départ . La vue est magnifique . Tout au long du chemin , sur le talus , des myosotis et des fleurs roses nous accompagnent . Nous survolons les montagnes alentours . Puis , jusqu'à Thiezac c'est la descente longue et rapide .

A Thiezac , nous allons boire un café et manger des croissants . C'est la fête du tripoux au village. A 9h30 certains dégustent déjà la fameuse spécialité . Nous repartons , mais ratons le chemin qui mène à Vic-sur-Cère . Donc direction la N122 sur 6 km. Belle route en légère pente , aussi nous filons bon train .Dans les près , les vaches Salers et leurs petits nous saluent . Puis nous reprenons la route qui plonge dans la vallée .Jusqu'à Yolet les pourcentages sont élevés . Dans le paysage du Cantal , tout est en rondeur . Pas de plat . Tu montes ou tu descends sans arrêt . Après Giou de Mamou via St Simon , les cuisses et les mollets sont sollicités .En effet des 13 et 14% sans arrêt s'offrent à nous . Les paysages sont toujours magnifiques ..... et la descente , sous de grands sapins est grandiose .

Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal

Il est midi et nous cherchons un resto . C'est dimanche ,et la plupart sont fermés . On nous suggère d'aller au lac des Graves à Lascelle . Annie qui nous a rejoint en voiture file réserver pour 5 . Le resto est charmant près du lac aux eaux vertes et limpides . Un bon carré de boeuf de Salers et une bonne truffade sont les bienvenus , avec un beau soleil . Nous devions emprunter la route des crêtes mais avec le problème de la restauration , nous sommes trop loin de la bifurcation et décidons de continuer sur Mandailles , par la vallée de la Jordanne .

Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal

La fatigue , après 64 km de grimpettes , se fait sentir . Sûrement pas assez d'entrainement , surtout dans notre cher Médoc .

Nous entamons le col du Perthus avec appréhention . En effet c'est la curée dés le départ .!!!!! Les deux premiers km sont une horreur . Après le 1er virage , je mets pied à terre . La ville en bas est belle . Je remonte en selle pour m'arrêter plus loin . Robert et J Marie idem . Beaucoup de marcheurs sillonnent les sentiers . " Hé , venez avec nous , c'est moins durs et si beaux " Je veux bien les croire . Mais vaille que vaille , nous arrivons quand même au sommet .  Ouf !!! je l'ai eu , mais il m'a eu aussi . Sacré col !!! La descente sur St Jacques des Blats s'est faite à toute allure et nous a fait découvrir la vallée et les montagnes au fin fond de l'horizon .

Fin d'une 1ère journée . Le soir nous nous retrouvons tous au chalet pour l'apéro et le repas .               

Le col du Perthus
Le col du Perthus

Le col du Perthus

Une bonne montée
Une bonne montée

Lundi 18 mai -----> 82 km et 1810 de dénivelé

Col de Cère .... Col d' Entremont .....Col d' Eylac ..... Pas de Peyrol.... et..... Puy Mary

Après les efforts de la veille , je crains un peu la journée qui arrive . Il fait 6°.

Cette fois nous partons sur Super Lioran , mais comme le tunnel à 4 km de notre départ est interdit au vélo , nous prenons la route du col de Cère à 1294 m . Dès le départ çà craint ( 8%). A Le Lioran , un petit café s'impose . Nous décidons pour éviter la N122, de passer par les gorges de l'Alagnon : c'est la route de la maison du douanier . Franchement le macadam n'est pas au top , mais elle est géniale cette route . Toute en virage dans la forêt( que de la descente dans ce sens ) mi- ombre mi soleil (dangereuse) et un paysage là aussi à vous couper le souffle

Après Laveissière ( pour ne pas aller à Murat ) nous bifurquons sur Le Meynial et la Chevade . Cette route monte , monte sans arrêt ( moyenne 8%). Je n'en vois pas la fin . Daniel toujours devant , très cool , et nous à la force des mollets . Notre regard , là aussi , se perd à l'infini . Le col d' Entremont à 1210 m nous tend les bras .

Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Col d' Eylac
Col d' Eylac

Puis descente sur Dienne et nous entamons la montée du Pas de Peyrol ( 14 km ) :9%41de moyenne avec des passages à 13% . Nous le montons tranquille ( 6 % environ) . La route est large . Tout en bas de grands espaces de prairies sont sillonnés par un ruisseau qui serpente au flanc de la montagne . Nous atteignons le Col d' Eylac sans trop de difficulté . Ce qui est surprenant , tout au long de la montée , ce sont les grosses pensées mauves qui poussent au flanc des talus . Des milliers !!! Avec les genêts en fleurs , c'est magnifique . On dirait que la montagne s'embrase .

Après ce col , les choses se compliquent . En regardant devant soi , la sensation de hauteur du Pas de Peyrol et de ses virages abrupts nous font tiquer . Allez !! GO .Il ne sert à rien de tergiverser , il va falloir monter . A l'attaque !!! Tout à gauche avec les 13%qui arrivent . Je force , je pousse , je souffle . 15% je suis presque au bout . Daniel en tête , puis Robert , puis J. Marie et moi même . Je suis contente , je n'ai pas posé pied à terre . Nous déjeunons au PUY MARY . Il ne fait pas très chaud . Annie nous a rejoint . Les marcheurs en nombre gravissent le Puy Mary .

Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal

Nous rebroussons chemin après le repas . Le début de la descente est vertigineuse et nous sommes agressés par des centaines d'insectes qui s'abattent sur nous . C'est désagréable et l'on a intérêt à fermer la bouche . Nous faisons le parcours à l'envers , mais cette fois nous irons jusqu'à Murat et prendrons la N122 jusqu'à Lioran puis remonterons Super Lioran .

Très bonne journée .

Mardi 19 : le temps n'est pas très beau . Il a plu dans la nuit .

Direction Salers en passant par le Perthus et le Pas de Peyrol en voiture . Beaucoup de brouillard . Nous visitons , mangeons et direction Aurillac , car J.Marie veut ajouter des pignons à l'arrière . Ce sera fait .

Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal

mercredi 20 mai .

Beaucoup de vent et nous irons visiter Chaudes Aigues et St Flour .

Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
très dur
très dur

Jeudi 21 mai :----> 103 km ----> 2057 m de dénivelés .

St Jacques des Blats /Col de Cère/ Murat /Col de Prat de Bouc/ Pierrefort /Col de Curebourse

Ce matin 2° ( ressenti -5°) . Là , on s'habille et l'on restera habiller toute la journée .Hier , en fin d'après midi , il a neigé sur la région .

La N122 est sollicité jusqu'à Murat ( à part la route du col de Cère ) .J. Marie avec ses nouveaux pignons souffre moins .Beaucoup de vent et j'ai l'impression que mon vèlo tremble dans la descente sur Murat . A Albepierre commence la montée du Col de Prat de Bouc . Il n'est pas très difficile 5/6/8 % . Nous apercevons le Plomb du Cantal . Il culmine à 1583 m . Certains , en VTT ou en pédestres peuvent le franchir et relier le Super Lioran de l'autre côté . Un froid de canard nous attend au sommet . Vite la photo et descente rapide jusqu'à l'embranchement de la route de Cezens .Belle remontée dés le départ du chemin . Je gère . De nouveau une belle descente jusqu' à Cezen puis , au milieu des prairies , nous plongeons sur Pierrefort puis sur St Martin de Vigouroux . Un petit resto sympa nous fait signe et nous nous ravitaillons un poil beaucoup . Nous continuons notre chemin et là , plus de descente .Nous longeons l'Aveyron sur quelques Km et au détour d'un virage sur les hauteurs , une vue immense sur ce département . Cela monte toujours et toujours . Je commence à ressentir la fatigue . A moment donné , j'ai doublé J.Marie . La rage le prend : il passe une vitesse et me double . Il force pour rejoindre Robert .Il le dépasse . Après Lacapelle c'est de plus en plus dur .Nous entamons les grandes montées . En haut des plateaux , nous surplombons de magnifiques paysages . Le Cantal , c'est vraiment beau . Enfin , le Col de Curebourse .

Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal
Séjour dans le Cantal

Nous redescendons sur THIEZAC , au milieu des arbres .En principe ,nous devons rentrer sur la N122 . .Mais non !!les hommes prennent la petite route qui surplombe la nationale . Je n'en peux plus . nous l'avions descendu lundi . Il faut la remonter avec des dénivelée de 13/14% , dont un de 17%. C'est pas possible . Nous avons 94 km dans les jambes . Mes coéquipiers partent devant . Tant mieux , je les retrouverais au camping . Je suis vannée . C'est avec un grand OUF de soulagement que j'aborde la grille du camping .

Très belle journée , malgré les difficultés .

Le vendredi , le vent s'est renforcé . Pas de vélo .

La semaine s'est vite déroulé . Nous sommes enchantés . Robert et moi , nous reviendrons .

Lire la suite

Ascension 2015 : Coutras

26 Mai 2015 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #sport, #vtt, #cyclotourisme, #Cyclisme

C'est parti !!!

C'est parti !!!

Nous partons dans le brouillard
Nous partons dans le brouillard
Nous partons dans le brouillard

Nous partons dans le brouillard

Les inscriptions
Les inscriptionsLes inscriptions
Les inscriptionsLes inscriptions

Les inscriptions

Nous sommes à 11 km de la permanence : au camping de " l'eau vive " aux Eglisottes et Chalaures . Nous y retrouvons Christian et Sylvie , Jean Marie et Annie puis Daniel . Jean Michel et Laurence sont à côté du stade avec tous les camping-car .

Nous sommes plus de 700 participants à pédaler sur ses 3 jours .

  • Jeudi 14 mai : entre Gabaye et Estuaire

A 8h15 , c'est le départ du camping. Nous prévoyons les impairs car le temps est incertain . Nous retrouvons J.Michel aux inscriptions . Nous choisissons le P1 : 72 km . Christian optera pour le P2 : 99 km . Il partira avec Françis , d'un club voisin . Il le laissera après 10 km .

Le parcours passe par des petites routes , au milieu de la forêt , que nous avons bien apprécié . Les acacias et les aubépines distribuent leur parfum suave tout au long du chemin . C'est un plaisir . Le départ est facile . Beaucoup de descentes .Avant le point de convivialité à Marcenais , par contre , une montée s'est pointée et nous a bien réchauffé .

Le départ pas très chaudLe départ pas très chaud
Le départ pas très chaud

Le départ pas très chaud

Le ravito : très bien
Le ravito : très bien
Le ravito : très bien
Le ravito : très bien

Le ravito : très bien

Après un bon casse croûte ,L'allure générale est au beau fixe . Nous avons un bon coup de pédale et c'est d' un bon train que nous entamons les dénivelés . Les côtes sont présentes , mais comme le vent est favorable ( dans le dos) , le compteur oscille entre 37/38/41 km/h . Entre Robert , Jean marie et Daniel c'est la guerre . Daniel se fait coiffer l'arrivée aux panneaux des villes de Perissac et Guitres . C'est la rigolade !!! Avec J.Michel , nous ne les laissons pas partir et nous suivons tant bien que mal . Le temps est de plus en plus noir . Nous devions manger à Coutras , mais nous décidons de rentrer à toute vitesse . Daniel mène la danse . Il était grand temps car 3/4 d'heure de plus et nous étions trempés . Ouf !!!

Nous aurons au compteur 94 km .

randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac
randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac

randonnée , pause et église de St Ciers /d'Abzac

  • Vendredi 15 mai : Escapade au patrimoine de l'Unesco

Christian est parti avant nous , car il veut rentrer de bonne heure . La veille , il nous avait fait prendre un train d'enfer pour relier Coutras . Aujourd'hui , nous y allons tranquille . Il fait froid .

Jean Michel , la veille , nous a suggéré de prendre le P2 ---> 88 km . Nous sommes tous d'accord .. En avant toute !!!

A 5 km du départ ----> crevaison de Robert à Abzac , puis 5 km plus loin ---> crevaison de Daniel .En effet , il a plu toute la nuit et la route est trempée et pleine de gravillons . D'ailleurs , tout au long du parcours , plusieurs cyclistes subiront le même sort .

les 2 crevaisons
les 2 crevaisons
les 2 crevaisons
les 2 crevaisons
les 2 crevaisons
les 2 crevaisons
les 2 crevaisons
les 2 crevaisons
les 2 crevaisons

les 2 crevaisons

Le paysage au milieu des vignes nous ravi .Le parcours est plus dur que la veille , mais très agréable et plus valloné .Cà monte et çà descend et j'aime ces dénivelés . Au sommet d'une côte abrupte se dressent 4 moulins à vent . Ils dominent le vignoble .Le château Pétrus et Certan nous font un petit coucou . Ce sont de grands crus Pomerol .

Ascension 2015 : Coutras
Ascension 2015 : Coutras
Ascension 2015 : Coutras
Ascension 2015 : Coutras
Ascension 2015 : Coutras
Ascension 2015 : Coutras
Ascension 2015 : Coutras

Puis nous entrons dans St Emilion . Nous posons pied à terre . Sûreté  oblige .!!En effet , nous empruntons de toutes petites rues pavées bordées de petits commerces .C'est très joli .Les cyclistes sont nombreux . Je suis mes coéquipiers puis je passe devant car ils sont coincés par une fourgonette au milieu de la rue . A ce moment là , Daniel voit une vitrine avec les fameux cannelets de Bordeaux . Ni une , ni deux , la gourmandise étant la plus forte , il s'arrête . Tous l'attendent , pour qu'il puisse assouvir son péché mignon . Moi , croyant qu'ils me suivent , je continue 600m . Je les attends à la sortie de la ville . Ne les voyant pas arriver , je pars à leur rencontre . J'ai du descendre une rue de plus et c'est à ce moment là qu'ils ont du passer . Après plusieurs coups de fil , je réussi à les joindre . Ils sont 4/5 km devant . Daniel me dit " Prends ton vélo et roules"  je pense qu'ils vont m'attendre , mais non !! Je prends des groupes pour avancer puis 2 cyclistes m'emmènent jusqu'à Brannes . J'ai "le bouillis " et je rales . Je ne sens plus les côtes et j'avance . Nous devons manger à Castillon la Bataille . Je suis un moment le fleuve puis après une montée dans la ville je m'arrête car le téléphone sonne .Je les retrouve à 300m . Ils viennent d'arriver . Je n'étais pas loin derrière . La colère me prends et leur dit qu'ils auraient pu m'attendre . Tout celà pour un incorrigible gourmand qui ne peut s'empécher de saliver devant une friandise . En fait , c'est "mon cher et tendre" qui leur a dit " Elle est grande , elle va se débrouiller " . Chante , beau merle !! Bon c'est pas grave !! Le resto nous attend et tout le monde a faim .

les rues de St Emilion
les rues de St Emilion
les rues de St Emilion
les rues de St Emilion
les rues de St Emilion
les rues de St Emilion

les rues de St Emilion

L'après midi , le groupe s'est reformé . Les pentes sont bien présentes et le plateau de gauche est sollicité . La côte de Ste Colombes n'est pas facile . J'aperçois Sylvie , au loin , qui la monte à pied . Dur , dur . Nous rencontrons le VCM plus loin . Parait il que Carlos et Françoise sont devant . Nous accélérons mais je déraille et nous ne les rattraperons pas . A Puisseguin , nous ratons une flèche et nous ne retrouverons pas le circuit . Nous sommes presque arrivés et nous coupons pour aller au camping . Une côte à 6% nous attend avant Fieu et elle est longue .

Demain, nous partons pour le Cantal .

Jean Michel m'a commenté la journée de samedi et la voici

Ayant joint Gérard au téléphone , nous nous sommes retrouvés Maïté , Gérard , et JP Tarascou ( qui revoyait ses anciens collègues du Codep 33 ).Nous avons eu un temps frais et mitigé .

J Pierre a opté pour le P1 et nous 3 pour le P2 afin de se retrouver au point repas .La fin des circuits est commune au 3 .

Beau parcours dans les bois et plaines , avec 2 grimpettes qui nous ont fait mettre tout à gauche . Notre basque était très à l'aise .

Pour conclure : très bonne organisation et personnels très sympas . A tel point que vendredi , j'ai eu un appel tel. pour savoir si j'étais bien rentré , car je n'étais pas passé pointer au controle à mon retour

 

J.Michel , Maïté , Gérard , J.Pierre
J.Michel , Maïté , Gérard , J.Pierre
J.Michel , Maïté , Gérard , J.Pierre

J.Michel , Maïté , Gérard , J.Pierre

Lire la suite

Le tour du blayais 2015

10 Mai 2015 , Rédigé par les copainsde la cocarde Publié dans #cyclotourisme, #VTT, #sport

Le tour du blayais 2015

Ce 9 mai ,sous un ciel maussade , rassemblement des troupes devant le local cyclo . Nous sommes 35 valeureux cyclistes à répondre présents . Jean Pierre prend nos sacs dans son véhicule qui nous servira de voiture suiveuse .

Oh !!! le beau petit sac orange à pois blanc

Oh !!! le beau petit sac orange à pois blanc

Préparatifs du départ
Préparatifs du départ
Préparatifs du départ
Préparatifs du départ
Préparatifs du départ
Préparatifs du départ
Préparatifs du départ
Préparatifs du départ
Préparatifs du départ

Préparatifs du départ

Au départ , 5 femmes sont au rendez-vous : Odile , Maïté , Danièle , Françoise et Bibi Solange . Les hommes papotent et nous décidons à 8h15 de partir devant . En fait , tout le groupe suit . Nous serons rejoints par des retardataires . Avec Odile , nous plaisantons , car nous avons pris la tête et nous savons qu'après Blaye , le tempo ne sera plus le même .

Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .
Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .

Direction Lamarque . Le train est " bon enfant " .

L'arrivée au port où nous retrouvons  d'autres cyclotes : Françoise , Martine , Carlos , Angel et les autres,
L'arrivée au port où nous retrouvons  d'autres cyclotes : Françoise , Martine , Carlos , Angel et les autres,
L'arrivée au port où nous retrouvons  d'autres cyclotes : Françoise , Martine , Carlos , Angel et les autres,
L'arrivée au port où nous retrouvons  d'autres cyclotes : Françoise , Martine , Carlos , Angel et les autres,
L'arrivée au port où nous retrouvons  d'autres cyclotes : Françoise , Martine , Carlos , Angel et les autres,
L'arrivée au port où nous retrouvons  d'autres cyclotes : Françoise , Martine , Carlos , Angel et les autres,

L'arrivée au port où nous retrouvons d'autres cyclotes : Françoise , Martine , Carlos , Angel et les autres,

Alain : qui doit nous prendre en photo et qui se trompe de côté = selfie -----> grand rire

Alain : qui doit nous prendre en photo et qui se trompe de côté = selfie -----> grand rire

7 féminimes à l'appel

7 féminimes à l'appel

Nous voyons les gourmandes .
Nous voyons les gourmandes .
Nous voyons les gourmandes .
Nous voyons les gourmandes .
Nous voyons les gourmandes .
Nous voyons les gourmandes .
Nous voyons les gourmandes .
Nous voyons les gourmandes .

Nous voyons les gourmandes .

Notre président coincé dans la voiture . Heureusement qu'il a la taille mannequin : il a pu sortir

Notre président coincé dans la voiture . Heureusement qu'il a la taille mannequin : il a pu sortir

Où avons nous bifurqué ?
Où avons nous bifurqué ?

Le temps se dégage et il va faire une belle journée . Les groupes se forment . Alain qui veut faire les 85 km dans le Blayais ( sans rouler à 40km/h) cherche des coéquipiers . Carlos et Michel répondent présents . J'ai entendu dire qu'après les premières bosses après Blaye , le groupe de 3 s'est retrouvé à 9 . Treize se sont échappés à vive allure avec des pointes à 44/45 km/h .

Deux du groupe , qui avait la tête dans le guidon ont filé à toute allure sans regarder le plan, et se sont retrouvés sur la mauvaise route ..........A leur arrivée à Bourg sur Gironde pour le repas , ils se sont fait charrier par leurs copains .

Ceux et celles qui ont choisi 65 km ont pris la piste cyclable via Etauliers . Très belle piste agréable . Nous allons bon train et nous découvrons au gré du paysage , le vignoble , les champs d'asperges et la forêt . Le parcours est assez plat au début , mais après Reignac , les côtes font leur apparition . De temps en temps , Françoise , Odile , Renaud et moi même piquont un petit sprint dans les côtes mais nous attendons le groupe ( Maïté , Françoise , Danièle ,Martine ,Jacques , Max , Jean Michel , Gérard , Christian ). A 6 km de l'arrivée les dénivelés sont plus forts et nous partons à l'attaque . Renaud en tête , je prends la roue . Derrière , je devine Françoise et Odile mais je n'en suis pas sûre . Je ralentis ou pas ? Tu parles !!! Les voilà qui me déboulent incognito à toute vitesse en rigolant . Elles passent Renaud et nous voilà tous en plein effort en haut de la côte . Sacrées filles !!! cela n'a pas duré , nous étions sur les rotules après !! mais on a bien ri . Jacques et Jean Michel nous ont suivi . A Bourg , le groupe nous a rejoint et direction le grand kiosque qui surplombe la Garonne .pour déjeuner.

un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable
un parcours très agréable

un parcours très agréable

Le pique nique sous la halle est convivial . A chacun ses commentaires .

La vue sur la Garonne est imprenable au dessus des toits . Il nous reste une quinzaine de kilomètres pour le retour , et je crois bien que que se sont les plus ardus . En effet " le pain de sucre " pointe le bout de son nez  ( 12 % ) . Max nous crie " à gauche toutes , les filles " . Nous obtempérons de suite . Françoise le monte les doigts dans le nez . Odile et moi : à notre rythme . Un gars du SAM rétrograde et casse le pédalier ---> chute . Pas de mal . Il sera rapatrier par J.Pierre . En attendant , des vélos s'agglutinent sur la pente et certains déraillent . Ouf!!! je suis passée sans encombre . Un petit groupe se fait : Alain , Philippe , Daniel , Arnaud , Odile , Françoise ,Michel ,Carlos et bibi Solange . Nous battons le pavé . Le long de l'eau est sympa et nous roulons d'un bon train . Avant ou après Plassac une côte se pointe et malgré des efforts , je peine à suivre . Daniel nous lance " Encore une côte , après ce n'est que de la descente " . Il doit être miro car ça monte et ça descend jusqu'au bout . Françoise décidément en pleine forme ,s'abrite derrière Alain et rentre à fond de train .

Nous attendons le bac 1 heure , mais en attendant nous allons nous installer sur les bancs , où là ,ce ne sont que des éclats de rire qui retentissent au gré des blagues .

Le retour sur St Laurent ,en principe , doit se faire cool , mais c'est au pas de charge que nous  rentrons . Le pôt de l' amitié nous attend . 135 et 103 km ont été ainsi avalés .

Fin d'une belle journée .

Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .
Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .

Fini le repas . Les choses sérieuses continuent . A nous le Pain de Sucre .

Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!
Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!

Le retour sur Blaye n' a pas été triste : à tout azimut . Super!!!

Un peu fatigués Messieurs ?Un peu fatigués Messieurs ?

Un peu fatigués Messieurs ?

Il ne faut jamais laisser un groupe de femmes assises sur un banc . C'est le b.... azar assuré !!!

Il ne faut jamais laisser un groupe de femmes assises sur un banc . C'est le b.... azar assuré !!!

En rang s'il vous plait .!!! Bien !!
En rang s'il vous plait .!!! Bien !!

En rang s'il vous plait .!!! Bien !!

Je crois que certains voulaient échanger 3 vélos contre une moto.

Je crois que certains voulaient échanger 3 vélos contre une moto.

Après l'effort , le réconfort !!!! Fin d'une belle journée
Après l'effort , le réconfort !!!! Fin d'une belle journée
Après l'effort , le réconfort !!!! Fin d'une belle journée
Après l'effort , le réconfort !!!! Fin d'une belle journée
Après l'effort , le réconfort !!!! Fin d'une belle journée

Après l'effort , le réconfort !!!! Fin d'une belle journée

Lire la suite